Home Politique Aurore Bergé se dit ouverte à des « compromis » avec l’opposition

Aurore Bergé se dit ouverte à des « compromis » avec l’opposition

by admin
0 comment



Pour faire adopter son projet de loi sur le pouvoir d’achat, le gouvernement va devoir trouver un consensus à l’Assemblée. La cheffe de file des députés LREM Aurore Bergé se dit d’ailleurs ce dimanche ouverte à des « compromis » avec l’opposition sur le projet de loi pouvoir d’achat, mais « pas à n’importe quel prix ».

« Ce ne sera pas le « n’importe quoi qu’il en coûte ! ». Si c’est 35 milliards de dépenses supplémentaires pour bloquer le prix de l’essence, ce serait une irresponsabilité absolue », estime-t-elle dans le JDD. Dans une Assemblée sans majorité absolue pour les macronistes, la présidente du groupe LREM, désormais baptisé Renaissance, évoque de possibles discussions avec « l’arc républicain », dont elle exclut « l’extrême droite » RN et « l’extrême gauche » LFI.

La question des heures supplémentaires

Après Bruno Le Maire la veille, le ministre des Comptes publics Gabriel Attal a à son tour évoqué samedi dans Le Parisien des pistes de négociations pour compléter ce projet de loi, par exemple sur la « défiscalisation des heures supplémentaires », susceptible de plaire à LR. « Nous avons en partie rétabli dans le quinquennat précédent la défiscalisation des heures supplémentaires. Certains élus voudraient aller plus loin encore, on peut y réfléchir. C’est cohérent avec notre souhait que le travail paye plus », a-t-il expliqué.

« Le paquet pouvoir d’achat prévoit par ailleurs une indemnité carburant travailleurs qui pourrait aller jusqu’à 300 euros pour les salaires les plus bas. Les parlementaires voudraient que davantage de Français y soient éligibles, c’est aussi une piste, notamment en faveur des classes moyennes », a ajouté le ministre.

Les députés vont examiner ce projet de loi de « mesures d’urgence pour le pouvoir d’achat » à partir de lundi en commission. Il est attendu dans l’hémicycle le lundi suivant 18 juillet. Parmi les principales mesures figurent notamment les revalorisations anticipées de 4 % des pensions de retraite et des prestations sociales, l’augmentation de 3,5 % du traitement des agents publics, un chèque alimentaire de 100 euros, auquel il faudra ajouter 50 euros par enfant.



Source link

You may also like

Leave a Comment

France Hebdo

“Il faut toujours se réserver le droit de rire le lendemain de ses idées de la veille.”

Newsletter

Subscribe my Newsletter for new blog posts, tips & new photos. Let's stay updated!

France Hebdo @2022 – All Right Reserved. By Rivedin