Home Monde Briefing quotidien de l’actualité tunisienne

Briefing quotidien de l’actualité tunisienne

by admin
0 comment


AA/Tunis

*Tunisie : coup d’envoi du référendum sur la nouvelle Constitution à l’étranger (AA)

L’Instance Supérieure Indépendante pour les Élections en Tunisie a annoncé, samedi, le début du processus référendaire à l’étranger, portant sur le projet de Constitution, avec l’ouverture des premiers bureaux de vote et le début du scrutin dans la ville australienne de Sydney.

Le nombre de personnes inscrites au référendum est de 9 296 064, selon les statistiques de l’autorité.

Pour les électeurs résidant hors du territoire de la Tunisie, le référendum se tiendra du 23 au 25 juillet, alors que le vote à l’intérieur du pays devrait se faire dans la journée du 25 juillet.

*La France soutient la Tunisie face aux défis socio-économiques auxquels le pays est confronté (AA)

La ministre de l’Europe et des Affaires étrangères, Catherine Colonna, a formé le vœu que la transition politique et institutionnelle en Tunisie se déroule dans les meilleures conditions possibles, dans le dialogue et le respect de l’Etat de droit et ce, à l’approche du référendum sur la nouvelle Constitution, du 25 juillet 2022.

C’est ce qui ressort de son entretien téléphonique tenu avec le ministre des Affaires étrangères, de la Migration et des Tunisiens à l’étranger, Othman Jerandi.

La ministre française a rappelé l’importance que la France accorde à la préservation des acquis démocratiques de la Révolution de 2011 et à la garantie des droits fondamentaux et libertés individuelles en Tunisie. Catherine Colonna a réaffirmé le soutien de la France à la Tunisie et au peuple tunisien face aux défis économiques et sociaux auxquels le pays est confronté.

Elle a salué le dialogue constructif entre les autorités tunisiennes et les équipes du Fonds monétaire international en mission en Tunisie au cours des derniers jours.

Par ailleurs, cet échange téléphonique a, selon la même source, permis d’évoquer la question de la sécurité alimentaire dans la région, gravement fragilisée par l’agression russe en Ukraine.

La ministre a, dans ce sens, indiqué que la France, avec ses partenaires européens, se mobilise fortement en faveur de la Tunisie afin de répondre à ses besoins les plus urgents, notamment en blé tendre.

Pour sa part, Othman Jerandi a évoqué, à cette occasion, la question de coopération bilatérale en matière de migration et les moyens à même de faciliter les procédures d’obtention de visa pour les Tunisiens, en particulier les étudiants, lit-on dans un communiqué du ministère des Affaires étrangères, de la Migration et des Tunisiens à l’étranger.

Le ministre a affirmé que la Tunisie a engagé son programme de réformes économiques et politiques et va de l’avant sur la voie de la consolidation démocratique.

Cet entretien a permis d’aborder les questions régionales et internationales d’intérêt commun.

*Manifestations:L’UGTT condamne fermement les violences policières (Mosaïque Fm)

L’Union générale Tunisienne du travail (UGTT) a condamné, fermement, les violences extrêmes commises par les forces de l’ordre contre les manifestants pacifiques qui ont participé à une marche organisée, vendredi à l’Avenue Habib Bourguib à Tunis, pour protester contre le projet de la nouvelle Constitution, objet du référendum du 25 juillet en cours, appelant à ouvrir une enquête sur cet incident et à libérer les personnes arrêtées lors de cette manifestation.

Dans un communiqué publié, samedi, la centrale syndicale a porté le président de la République, Kais Saied pour responsable de cette  » déviation dictatoriale  » l’appelant à mettre fin à toute approche répressive et refusant l’implication des agents de la sûreté nationale dans les conflits politiques.

L’UGTT a exprimé son soutien et sa solidarité avec les manifestants, rejetant la moindre agression les ciblant et condamnant la violence extrême exercée contre les manifestants, les journalistes et le président du Syndicat national des journalistes tunisiens, Mehdi Jlassi.

L’UGTT a réitéré l’engagement des syndicalistes à défendre les droits d’expression et de manifestation, principaux acquis d’un long parcours de militantisme et de sacrifices consentis par plusieurs générations.

Les agents de l’ordre ont eu recours, vendredi, à la violence extrême contre les journalistes et les participants à une marche pacifique organisée pour protester contre le projet de constitution proposé par le président de la république, Kais Saied.



Seulement une partie des dépêches, que l’Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l’AA, de manière résumée. Contactez-nous s’il vous plaît pour vous abonner.





Source link

You may also like

Leave a Comment

France Hebdo

“Il faut toujours se réserver le droit de rire le lendemain de ses idées de la veille.”

Newsletter

Subscribe my Newsletter for new blog posts, tips & new photos. Let's stay updated!

France Hebdo @2022 – All Right Reserved. By Rivedin