Home La Une Censure judiciaire pour Marina Ovsiannikova et contre-offensive de Kiev dans le Sud

Censure judiciaire pour Marina Ovsiannikova et contre-offensive de Kiev dans le Sud

by admin
0 comment



Vous avez raté les derniers événements sur les tensions en Ukraine ? Pas de panique, 20 Minutes fait le point pour vous tous les soirs, à 19h30. Qui a fait quoi ? Qui a dit quoi ? Où en sommes-nous ? La réponse ci-dessous :

L’info du jour

La journaliste Marina Ovsiannikova, célèbre pour avoir interrompu le journal d’une chaîne d’Etat russe avec une affiche contre l’offensive en Ukraine, a été condamnée ce jeudi à une amende pour avoir à nouveau dénoncé le conflit. Un tribunal de Moscou lui a infligé une amende de 50.000 roubles (environ 800 euros) pour « discréditation » des forces armées russes, une infraction introduite début mars pour étouffer les critiques.

Il lui a été reproché d’avoir dit que l’opération en Ukraine était un « crime » en s’adressant à des journalistes, le 13 juillet, à l’occasion d’une audience concernant un opposant emprisonné, Ilia Iachine. Quatre jours plus tard, la journaliste de 44 ans avait été brièvement interpellée dans la région de Moscou.

La phrase du jour

Le président Poutine était déterminé à conquérir un pays. Il a échoué dans cet objectif. L’Ukraine n’a pas été et ne sera pas conquise. »

Le secrétaire d’Etat américain n’a pas mâché ses mots ce jeudi, alors qu’il doit s’entretenir avec son homologue russe Sergueï Lavrov dans les prochains jours. Antony Blinken a aussi renouvelé le soutien de Washington à Kiev.

Le chiffre du jour

84 %. Il s’agit de la proportion d’Ukrainiens qui est contre toute forme de concession territoriale à la Russie. « C’est un signe important que les Ukrainiens sont résolus à continuer de se battre pour leur souveraineté », commente le groupe d’analyse de la guerre hybride, à l’origine du sondage.

La tendance du jour

Dans la région occupée de Kherson, dans le sud du pays, où les forces ukrainiennes mènent une contre-offensive, trois villages ont été repris aux Russes ces deux dernières semaines. Selon Oleksii Hromov, chef adjoint de la direction il s’agit des villages d’Ivanivka, Lozove et Andriivka.

La contre-offensive ukrainienne « prend de l’ampleur », estime le ministère de la Défense britannique. « L’Ukraine a utilisé sa nouvelle artillerie à longue portée pour endommager au moins trois des ponts sur le fleuve Dnipro sur lesquels la Russie compte pour approvisionner les zones sous son contrôle », note Londres qui estime que les troupes russes stationnées à l’ouest du fleuve Dnipro « sont très vulnérables ».

A Kherson, sous occupation russe, les attentats continuent et la ville est « pratiquement coupée des autres territoires occupés ». « Sa perte saperait gravement les tentatives de la Russie de présenter l’occupation comme un succès », assure Londres.



Source link

You may also like

Leave a Comment

France Hebdo

“Il faut toujours se réserver le droit de rire le lendemain de ses idées de la veille.”

Newsletter

Subscribe my Newsletter for new blog posts, tips & new photos. Let's stay updated!

France Hebdo @2022 – All Right Reserved. By Rivedin