Home La Une Combats dans l’Est, espoir sur les céréales… Le conflit en quatre infographies

Combats dans l’Est, espoir sur les céréales… Le conflit en quatre infographies

by admin
0 comment


L’invasion russe de l’Ukraine a démarré depuis près de 150 jours. Si les positions sur le terrain semblent stabilisées, les combats continuent de faire rage à mesure que Moscou cible différentes villes jugées clés. D’ailleurs, la Russie a annoncé qu’elle ne comptait pas se satisfaire de l’est du pays.

A la guerre militaire s’ajoute la guerre commerciale, avec de très fortes tensions sur les livraisons de gaz russe à l’Europe et la question de l’exportation des céréales ukrainiennes bloquées dans les ports. Et pendant ce temps-là, l’UE avance ses pions sur l’échiquier géopolitique en renforçant ses liens avec les Balkans.

Des combats à l’Est

Carte de la situation en Ukraine au 22 juillet à 7h.
Carte de la situation en Ukraine au 22 juillet à 7h. – SIMON MALFATTO, SOPHIE RAMIS, KENAN AUGEARD

Moscou a évoqué cette semaine une extension de son offensive au-delà de l’est de l’Ukraine, alors que les frappes se conjuguent avec des combats qui ne modifient pas fondamentalement la situation sur le front. Le bureau de présidence ukrainienne a notamment fait état de bombardements d’infrastructures industrielles à Kramatorsk (est) et d’une station de gaz, un pipeline et un entrepôt à Mykolaïv (sud). De son côté, Kiev cible toujours les réserves militaires ennemies.

Dans le Nord-Est, 3 personnes ont été tuées et 23 autres blessées dans un bombardement russe sur Kharkiv. Les forces ukrainiennes, elles, ont affirmé avoir repoussé un assaut terrestre russe vers Pytomnyk, à 10 km au nord. A l’Est, Londres a évoqué des combats près de la centrale de Vuhlehirska, à 50 km au nord-est de Donetsk, dans le Donbass. Et Moscou veut « poursuivre son effort » à Kramatorsk et Sloviansk.

La bataille du gaz fait rage

L'évolution des réserves de gaz en Europe au 17 juillet.
L’évolution des réserves de gaz en Europe au 17 juillet. – LAURENCE SAUBADU, STAFF, SYLVIE HUSSON

Afin de passer l’hiver sans catastrophe majeure, la Commission européenne a préparé un arsenal de mesures permettant aux Vingt-Sept d’affronter une éventuelle rupture des approvisionnements russes – qui constituaient 40 % de leurs importations gazières l’an dernier. Bruxelles a ainsi proposé mercredi un plan visant à diminuer de 15 % la demande européenne. Dans le même temps, après dix jours d’entretien, la Russie a rouvert partiellement le robinet du gaz vers l’Europe en redémarrant jeudi le gazoduc Nord Stream.

L’Azerbaïdjan, les Etats-Unis… l’UE tente de trouver de nouvelles sources d’approvisionnement, alors que chacun tente de remplir ses stocks pour l’hiver prochain.

Un accord crucial sur le blé

Les pays importateurs nets de blé dont la part des exportations de blé provenant de Russie et/ou d'Ukraine dépasse les 50%, en 2021.
Les pays importateurs nets de blé dont la part des exportations de blé provenant de Russie et/ou d’Ukraine dépasse les 50%, en 2021. – LAURENCE SAUBADU, SYLVIE HUSSON

C’est l’avancée majeure de cette semaine concernant le conflit : un accord entre l’Ukraine et la Russie est signé ce vendredi pour exporter via la Mer Noire les tonnes de céréales en souffrance. La Turquie et les Nations unies font partie de ce plan. De quoi soulager les marchés mondiaux, les deux belligérants pesant à eux seuls 30 % du commerce mondial de blé.

Des couloirs sécurisés permettront le trafic des navires marchands, dont Moscou et Kiev s’engagent à respecter la stricte neutralité. En contrepartie, la Russie a obtenu la garantie que les sanctions occidentales ne s’appliqueront pas, ni directement ni indirectement, à ses exportations de produits agricoles et d’engrais.

Les candidatures à intégrer l’UE accélèrent

Les différentes étapes du processus d'adhésion à l'Union européenne (UE) et les pays qui postulent.
Les différentes étapes du processus d’adhésion à l’Union européenne (UE) et les pays qui postulent. – LAURENCE SAUBADU, SABRINA BLANCHARD, SYLVIE HUSSON

Bruxelles a ouvert en début de semaine des négociations d’adhésion avec l’Albanie et la Macédoine du Nord, deux dossiers lancés depuis huit et dix-sept ans. Ils rejoignent à ce stade deux autres pays des Balkans occidentaux, la Serbie et le Monténégro.

Ces nouveaux chapitres interviennent après l’acceptation, au début du mois par l’Union Européenne, de la candidature de l’Ukraine.



Source link

You may also like

Leave a Comment

France Hebdo

“Il faut toujours se réserver le droit de rire le lendemain de ses idées de la veille.”

Newsletter

Subscribe my Newsletter for new blog posts, tips & new photos. Let's stay updated!

France Hebdo @2022 – All Right Reserved. By Rivedin