Home Sport Coupe du monde 2023 : la Namibie rejoint le groupe du XV de France

Coupe du monde 2023 : la Namibie rejoint le groupe du XV de France

by admin
0 comment


La finale de la Rugby Africa Cup, ce dimanche soir au stade Maurice-David d’Aix-en-Provence, s’est conformée à la hiérarchie avec le cavalier seul de la Namibie face au Kenya (36-0), tombeur de l’Algérie au tour précédent (36-33). Les « Welwitschias » Namibiens, 24es au classement mondial, oblitèrent, ainsi, leur ticket pour la Coupe du monde 2023 (8 septembre – 21 octobre) et sont reversés dans la poule de la France en compagnie de la Nouvelle-Zélande, l’Italie et l’Uruguay. « C’est un grand honneur, nous sommes très heureux d’aller à la Coupe du monde. On a beaucoup travaillé pour gagner ce droit. On a fait quelques erreurs au début, mais on a respecté notre plan de jeu et ça a bien fonctionné », a expliqué après le match l’arrière Divan Rossouw.

La Namibie, du talonneur bayonnais Torsten van Jaarsveld, a toujours été présente au Mondial depuis l’édition 1999. Entraînée par Allister Coetzee, l’ex sélectionneur de l’Afrique du Sud (2016-2018), elle sera opposée au XV de France le 21 septembre à l’Orange Vélodrome de Marseille. En cinq confrontations, les Bleus ont toujours dominé les Namibiens. Le dernier duel entre les deux nations remonte au Mondial 2007. Il avait, alors, donné lieu à un carton historique (le plus large à ce jour) des hommes de Bernard Laporte avec pas moins de 13 essais inscrits dont 3 pour Vincent Clerc et deux de Sébastien Chabal (87-10).

« Une petite soeur de l’Afrique du Sud »

À la faveur de leur victoire contre le Japon (15-20) ce samedi et aux défaites de la Nouvelle-Zélande contre l’Irlande (12-23) puis de l’Afrique du Sud contre le pays de Galles (12-13), les Bleus vont atteindre pour la première fois, ce lundi, la première place du classement mondial de World Rugby. « La Namibie est une sorte de petite sœur de l’équipe d’Afrique du Sud », avait expliqué le 7 juillet Fabien Galthié, le sélectionneur tricolore, en faisant référence aux nombreux Springboks originaires de ce pays d‘Afrique australe, à l’instar des piliers Tendai Mtawarira et Brian Mujati ou de l’ex-arrière passé par Perpignan, Percy Montgomery.

Le Kenya, qui n’a encore jamais participé à un Mondial, n’a pas tout perdu. Il lui restera une dernière chance de se qualifier via un tournoi de repêchage en novembre réunissant trois autres équipes : le Portugal, ainsi que le finaliste du barrage « Amériques 2 » (Chili ou États-Unis), et celui du barrage Asie/Pacifique (Tonga, Corée du Sud ou Hong Kong). Le gagnant de ce repêchage rejoindra la poule C aux côtés du Pays de Galles, de l’Australie, des Fidji et de la Géorgie.

Le premier tour des Bleus au Mondial

8 septembre 2023 : France – Nouvelle – Zélande

14 septembre 2023 : France – Uruguay

21 septembre 2023 : France – Namibie

6 octobre 2023 : France – Italie



Source link

You may also like

Leave a Comment

France Hebdo

“Il faut toujours se réserver le droit de rire le lendemain de ses idées de la veille.”

Newsletter

Subscribe my Newsletter for new blog posts, tips & new photos. Let's stay updated!

France Hebdo @2022 – All Right Reserved. By Rivedin