Home Monde Des casques bleus ouvrent le feu sur des civils à la frontière avec l’Ouganda

Des casques bleus ouvrent le feu sur des civils à la frontière avec l’Ouganda

by admin
0 comment


AA – Kinshasa – Pascal Mulegwa

Des militaires de la Brigade d’Intervention de la force des Nations Unies, ont ouvert le feu, dimanche à Kasindi, à la frontière entre la République démocratique du Congo et l’Ouganda « pour des raisons inexpliquées et forcé le passage », causant des blessés et des pertes en vies humaines, a annoncé l’ONU.

« Huit personnes, dont deux policiers qui étaient commis à la barrière, ont été grièvement blessés » dans cet incident, a déclaré à l’Agence Anadolu Barthélemy Siva, fonctionnaire délégué du gouverneur du Nord-Kivu à Kasindi, cité frontalière à l’Ouganda.

Le mouvement citoyen Lutte pour le changement (Lucha) a fait état de « au moins 1 mort » et « une dizaine d’autres blessés dont des éléments de la police locale et de l’armée ».

« Au cours de cet incident, des militaires de la Brigade d’Intervention de la force MONUSCO de retour de congé, ont ouvert le feu au poste frontalier pour des raisons inexpliquées et forcé le passage. Cet incident grave a causé des pertes en vies humaines et des blessés graves », a déclaré Bintou Keita, cheffe de la MONUSCO, dans un communiqué parvenu à l’Agence Anadolu.

Elle a qualifié ce comportement d’« inqualifiable et irresponsable » et annoncé que « les auteurs de la fusillade ont été identifiés et mis aux arrêts en attendant les conclusions de l’enquête qui a d’ores et déjà commencé en collaboration avec les autorités congolaises ».

Les contacts ont été également établis avec le pays d’origine de ces militaires « pour qu’une procédure judiciaire soit initiée urgemment, avec la participation des victimes et des témoins, afin que des sanctions exemplaires soient prises dans les meilleurs délais », selon le même communiqué.

Bintou Keita s’est dite « profondément choquée et consternée » par ce grave incident. Cet incident intervient alors que le Secrétaire général adjoint des Nations unies chargé des opérations de paix, Jean-Pierre Lacroix, est en mission en RDC pour baisser les tensions nées des manifestations contre la présence onusienne dans le pays. 16 personnes et trois casques bleus sont morts dans des échauffourées.



Seulement une partie des dépêches, que l’Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l’AA, de manière résumée. Contactez-nous s’il vous plaît pour vous abonner.





Source link

You may also like

Leave a Comment

France Hebdo

“Il faut toujours se réserver le droit de rire le lendemain de ses idées de la veille.”

Newsletter

Subscribe my Newsletter for new blog posts, tips & new photos. Let's stay updated!

France Hebdo @2022 – All Right Reserved. By Rivedin