Home Monde Emmanuel Macron appelle les députés de la majorité à être « en campagne permanente »

Emmanuel Macron appelle les députés de la majorité à être « en campagne permanente »

by admin
0 comment


AA / Paris / Ümit Dönmez

Le président français Emmanuel Macron a appelé, jeudi soir, les députés de la majorité présidentielle à être « en campagne permanente ».

Quelques heures après le conseil des ministres, destiné à pallier la perte de pouvoir d’achat des Français face à l’inflation galopante et au lendemain du discours de politique générale de sa première ministre à l’Assemblée nationale, le Président français a reçu à l’Élysée, deux cents élus des groupes Renaissance (ex-La République en marche), Horizons et MoDem.

« Vous avez devant vous à bâtir une assemblée de rassemblement et à construire des majorités de rassemblement », leur a-t-il déclaré en rappelant la situation politique fragile qui s’est dessinée à l’issue des élections législatives des 12 et 19 juin derniers, alors que l’alliance présidentielle a manqué d’obtenir la majorité absolue des sièges à l’Assemblée nationale.

« Nous voilà face à une situation politique très atypique », a reconnu Emmanuel Macron, qui avait disposé d’une majorité écrasante lors de son précédent mandat présidentiel et de la précédente législature.

« Il vous faudra entendre les oppositions pour travailler ensemble », a-t-il déclaré aux deux cents élus de l’alliance présidentielle réunie à l’Élysée.

Le Président français a appelé les députés de sa majorité relative à « construire des compromis » et à « amener les oppositions à l’esprit de responsabilité ».

« L’important, c’est d’être sur un chemin qui fait sortir des postures de vos interlocuteurs, et d’être cohérents », a-t-il signalé.

En clair, il a demandé à sa majorité de faire porter aux élus de l’opposition l’éventuel échec à faire voter les textes à l’Assemblée nationale.

Excluant toute éventuelle alliance avec La France Insoumise (LFI) et le parti d’extrême droite, Rassemblement national (RN), le chef d’État français a rappelé « l’ADN » du parti qu’il avait fondé il y a cinq ans de cela.

« Si j’ai fondé En marche ! et que nous en sommes là, c’est parce que j’ai bâti un projet et une loi avec des femmes et des hommes de droite et de gauche. C’est dans notre ADN », a-t-il souligné. Et le président de reconnaître que « les chantiers devant nous, sont immenses.

« Ils donnent un peu le vertige », a-t-il admis avant d’exprimer sa conviction que les députés « Ensemble! » allaient « y arriver », sans céder au « découragement ».

« Je vous demande de savoir organiser votre temps à l’Assemblée pour garder du temps dans vos territoires », a-t-il déclaré, en les appelant à « être en campagne permanente ».

« Restez unis et groupés. Quand sonne la bataille, pas un ne doit manquer », a-t-il souligné.

– Jean-Luc Mélenchon appelle la Nupes à se tenir prête à une dissolution de l’Assemblée

Le leader Insoumis et homme fort de l’opposition de gauche, Jean-Luc Mélenchon a appelé les membres de la Nouvelle union populaire écologique et sociale (Nupes) à se tenir prêts face à l’éventualité d’une dissolution de l’Assemblée nationale par le Président de la République et à des élections législatives anticipées.

Lors d’une conférence donnée, mardi 5 juillet, au siège du Parti ouvrier indépendant (POI), Mélenchon a rappelé la situation politique fragile, alors qu’aucun parti n’a réussi à obtenir la majorité absolue à l’issue des élections législatives. Il a estimé que cette situation rare dans l’histoire de la Ve République devrait mener au « blocage », estimant que la seule issue serait de « nouvelles élections » législatives anticipées.

Le leader Insoumis a également appelé les membres de la Nupes à se tenir prêts pour une « grande marche contre la vie chère », qui se tiendra au mois de septembre.

« Dans ce pays, la lutte des classes connaît un accélérateur vertigineux, qui s’appelle l’inflation, » a-t-il affirmé en référence l’inflation galopante qui touche la France, mais aussi le reste de l’Europe et du monde, notamment dans le contexte de la guerre en Ukraine et des sanctions réciproques de Bruxelles et Moscou.

Dans l’Hexagone, l’inflation atteint 5,8 % sur un an au mois de juin et devrait atteindre 6,8 % d’ici à la fin du mois de septembre, selon les prévisions de l’INSEE.

Le gouvernement, réuni en conseil des ministres, jeudi, a annoncé un paquet de mesures visant à renforcer le pouvoir d’achat des Français, des mesures jugées insuffisantes par la Nupes.



Seulement une partie des dépêches, que l’Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l’AA, de manière résumée. Contactez-nous s’il vous plaît pour vous abonner.





Source link

You may also like

Leave a Comment

France Hebdo

“Il faut toujours se réserver le droit de rire le lendemain de ses idées de la veille.”

Newsletter

Subscribe my Newsletter for new blog posts, tips & new photos. Let's stay updated!

France Hebdo @2022 – All Right Reserved. By Rivedin