Home Politique Eric Ciotti ou Bruno Retailleau ? Les deux finalistes de la course à la présidence fixés ce week-end

Eric Ciotti ou Bruno Retailleau ? Les deux finalistes de la course à la présidence fixés ce week-end

by admin
0 comment



Deux hommes, deux lignes politiques, deux courants s’affrontent ce week-end. Les 91.110 adhérents au parti Les Républicains vont voter entre samedi et dimanche pour le deuxième tour de l’élection du président du parti entre l’un des deux finalistes : Bruno Retailleau ou Eric Ciotti. Dans ce duel final pour prendre la tête de la formation politique de droite, le député des Alpes-Maritimes part avec une longueur d’avance. Il a réuni 42,73 % des voix au premier tour, contre 34,45 % pour le patron des sénateurs LR Bruno Retailleau.

« C’est une avance large qui a conforté son statut de favori », affirme son porte-parole Eric Pauget, « serein et confiant » avant le second tour. « Je ne vois pas pourquoi des gens qui n’ont pas voté pour le favori au premier tour le feraient au deuxième », affirme de son côté Julien Aubert, soutien de Bruno Retailleau, qui jure qu’ « aujourd’hui c’est 50/50, mais la dynamique est ascendante ».

Droite « assumée » contre droite « sans outrance »

Les adhérents vont faire un choix entre Eric Ciotti, très ferme sur la sécurité et l’immigration, et Bruno Retailleau, tenant d’une ligne conservatrice et libérale. Les deux candidats se rejoignent sur le refus de toute alliance avec la macronie et la promesse de rassemblement. Eric Ciotti, qui vante sa fidélité au RPR puis à LR, défend un cap « de droite assumée », « refusant le politiquement correct ». Bruno Retailleau, très critique de Nicolas Sarkozy, promet lui de « rendre le parti aux adhérents » consultés par référendum, avec une ligne « clairement de droite » quoique « sans outrance ».

L’un des enjeux pour chacun est de réussir à capter les 22 % des voix réunies par Aurélien Pradié sur un programme de « droite populaire » et de renouvellement. Depuis dimanche, les appels du pied se multiplient. « La droite doit se renouveler (…) c’est ce qu’ont dit les électeurs qui ont voté pour Aurélien ou pour moi », assurait mercredi Bruno Retailleau devant ses supporteurs à Paris. « Il a incarné quelque chose de majeur, il faut l’entendre », affirmait mardi Eric Ciotti. « Demain, si je suis élu, je souhaite qu’Aurélien Pradié ait une place majeure avec ses amis dans l’équipe ». Le député du Lot n’a pas donné de consigne de vote mais plusieurs de ses lieutenants – dont les députés Pierre-Henri Dumont et Raphaël Schellenberger – se sont rangés derrière Eric Ciotti. Avec 73 % de participation au premier tour, l’une des clés du second sera aussi de mobiliser le gros quart d’abstentionnistes, pour redonner de l’élan à un parti tombé à 4,8 % lors de la dernière présidentielle.



Source link

You may also like

Leave a Comment

France Hebdo

“Il faut toujours se réserver le droit de rire le lendemain de ses idées de la veille.”

Newsletter

Subscribe my Newsletter for new blog posts, tips & new photos. Let's stay updated!

France Hebdo @2022 – All Right Reserved. By Rivedin