Home Sport Euro féminin 2022 : Angleterre-Suède, un rendez-vous avec l’Histoire

Euro féminin 2022 : Angleterre-Suède, un rendez-vous avec l’Histoire

by admin
0 comment


D’un côté, l’Angleterre, en quête d’un premier titre. De l’autre, la Suède, à la recherche de reconnaissance. Ce mardi à Sheffield, la première demi-finale de l’Euro 2022 promet un duel alléchant entre deux nations majeures du football féminin actuel.

En sept précédentes confrontations, l’Angleterre s’est imposée à une seule reprise, pour cinq victoires suédoises et un match nul. Sur leurs terres, malgré une phase de poules record dans l’efficacité offensive et défensive (14 buts marqués, aucun concédé en trois matchs), les Lionesses devront se méfier des Jaunes et Bleues. Définie comme un outsider parmi les favoris, la Suède a pourtant les armes pour faire trembler la nation organisatrice. Jessica Houara-d’Hommeaux le sentait dès la fin du premier match de poules : « J’aime beaucoup cette équipe de Suède, elle fait peu parler d’elle, souvent on ne la cite pas parmi les favoris, mais elle répond toujours présente dans les grandes compétitions. »

Deux sélections au top de leur football

La Suède présente en effet un CV appréciable en grande compétition. Victorieuses de l’Euro lors de la première édition en 1984 (contre… l’Angleterre !), les joueuses de Peter Gerhardsson montent en puissance ces dernières années. Troisièmes de la Coupe du monde 2019 en France, finalistes aux Jeux olympiques de Tokyo en 2021, elles figurent à la 2e place au classement des nations Fifa. Qualifiée au bout du temps additionnel en quarts de finale contre la Belgique, cette équipe athlétique et complète arrive à maturité. Elle est portée par de nombreuses joueuses évoluant dans les plus grands clubs européens. Elle s’appuie, notamment, sur sa capitaine Kosovare Asllani (AC Milan) ou la joueuse la plus capée de l’histoire de sa sélection Caroline Seger…

Pour sa part, l’Angleterre se prévaut de posséder la plus possession du ballon en moyenne (58 %) parmi les équipes encore en lice. Elle n’est pas non plus dénuée d’atouts. Le premier est incarné par Sarina Wiegman, invaincue en 18 matchs sur le banc anglais. Ex-sélectionneuse des Pays-Bas lors du sacre à l’Euro 2017, la Néerlandaise s’est signalée par un coaching culotté mais gagnant en quarts de finale, quand l’Angleterre était malmenée par l’Espagne. Elle a dans ses rangs l’inattendue meilleure buteuse du tournoi Beth Mead, bien secondée par Elle White, la plus fine gâchette de l’histoire de la sélection et la remuante Lauren Hemp.

Bénéficiant de deux jours de repos supplémentaires, les demi-finalistes en 2017 comptent, enfin, franchir le cap des demi-finales et rédiger, ensuite, la première ligne de leur palmarès.



Source link

You may also like

Leave a Comment

France Hebdo

“Il faut toujours se réserver le droit de rire le lendemain de ses idées de la veille.”

Newsletter

Subscribe my Newsletter for new blog posts, tips & new photos. Let's stay updated!

France Hebdo @2022 – All Right Reserved. By Rivedin