Home Sport Euro féminin 2022 : «On sait pour quoi on est là», les Bleues et Kadi Diani déjà tournées vers l’Allemagne

Euro féminin 2022 : «On sait pour quoi on est là», les Bleues et Kadi Diani déjà tournées vers l’Allemagne

by admin
0 comment


Bien qu’aller à Ashby aura toujours été un moment agréable, ce dimanche marquait pour les suiveurs des Bleues la dernière incursion dans le camp de base, en pleine campagne. La journée de lundi se déroulera en effet à huis clos et mardi, une fois réparée la vitre du car fissurée par un jet de pierre lors du trajet entre l’hôtel et le stade samedi, les Françaises prendront la route de Milton Keynes pour préparer la demi-finale contre l’Allemagne, mercredi, 21 heures (TF1, Canal +).

Ce dimanche on a donc aperçu pour la dernière fois les oies bernaches près de l’étang du complexe hôtelier de Champneys Springs autour duquel des joueuses et Corinne Diacre ont effectué un petit footing. Puis, tout l’effectif s’est retrouvé pour des ateliers de récupération. La sélectionneuse a poursuivi ses efforts sur les vélos d’appartement installés à l’extérieur tandis que des matchs acharnés de Teqball ou de badminton se déroulaient en parallèle. Musculation et étirements étaient aussi au programme.

La fête à l’issue de la qualification arrachée face aux Pays-Bas (1-0) était résumée par Charlotte Bilbault en conférence de presse en compagnie de Kadidiatou Diani. « Kadi a très bien dansé !, rigolait le milieu de terrain. C’est une très bonne danseuse… Non, il y avait beaucoup de joie. On sait qu’on était attendues. On a savouré hier soir dans le bus, lors du repas ici à l’hôtel. C’était notre instant à nous, à tout le staff et à tout le groupe. Il ne faut pas brûler les étapes, chaque chose en son temps. C’était le moment de décompression après le match et aujourd’hui c’est focus sur le repos, sur l’hygiène de vie. Les organismes vont être vite fatigués. C’est important de prendre soin de son corps. Et à partir de ce soir (dimanche) et demain, c’est focus sur l’Allemagne. »

A ses côtés, l’attaquante du PSG ne semblait guère inquiète : « On a eu un mois de préparation avant. Le but était de bien se préparer pour essayer d’arriver jusqu’au 31 juillet. Je fais confiance à notre staff, je pense que la préparation qu’on a faite a été de bonne qualité. Je pense que physiquement on est préparées pour aller jusqu’au bout, le plus loin possible. »

Si disputer une demi-finale sera évidemment une grande première pour les Françaises, à part Renard, cela ne semble pas un problème pour un groupe aussi ambitieux. « Personnellement j’ai faim, lance ainsi Charlotte Bilbault. Je pense que ça s’est vu hier. J’ai 32 ans, je suis en fin de carrière, j’ai envie de profiter du moment présent. On a un groupe de qualité. J’ai envie qu’on aille le plus loin possible et hier (samedi) je n’avais pas du tout envie qu’on rentre à la maison. Je suis prête pour le match de mercredi. »

En zone mixte, à Rotherham, Selma Bacha avait déjà affiché son immense motivation. « On sait pour quoi on est là, ajoute Diani. On a vraiment à cœur d’aller le plus loin possible. Toutes ensemble on va se mobiliser pour donner le meilleur de nous-mêmes et essayer d’atteindre la finale. »



Source link

You may also like

Leave a Comment

France Hebdo

“Il faut toujours se réserver le droit de rire le lendemain de ses idées de la veille.”

Newsletter

Subscribe my Newsletter for new blog posts, tips & new photos. Let's stay updated!

France Hebdo @2022 – All Right Reserved. By Rivedin