Home Politique François Fillon menacé par un nouveau procès pour « emploi fictif » ?

François Fillon menacé par un nouveau procès pour « emploi fictif » ?

by admin
0 comment



L’enquête du Parquet national financier (PNF) sur des soupçons de détournement de fonds publics de l’ex-Premier ministre François Fillon dans l’emploi d’un assistant parlementaire pour la rédaction d’un livre est close, a indiqué vendredi le ministère public, confirmant une information de BFMTV. L’enquête avait été ouverte en 2017 et portait sur les conditions d’emploi de l’écrivain et philosophe Maël Renouard, entre 2013 et 2015, comme assistant parlementaire.

Comme l’avait révélé le site Buzzfeed en 2017, Maël Renouard, « plume » de François Fillon lorsque ce dernier était à Matignon, avait été embauché pour l’écriture de Faire, livre-programme du candidat à l’élection présidentielle publié en septembre 2015. L’enquête, menée par l’Office central de lutte contre la corruption et les infractions financières et fiscales (OCLCIFF), avait pour but de déterminer si le contrat d’assistant parlementaire de Maël Renouard, payé sur fonds publics pendant cette période, pouvait être justifié par cette seule mission. « L’enquête préliminaire a été clôturée et ouverte récemment au contradictoire », a indiqué vendredi le PNF. Une source proche du dossier a évoqué « un véritable débat juridique » existant.

« François Fillon a été entendu et confronté à Maël Renouard »

« Les parties disposent d’un délai d’un mois (susceptible d’être prolongé) pour faire état de leurs observations sur un éventuel détournement de fonds public et pour formuler leurs demandes d’actes. Ce n’est qu’à l’issue que le ministère public prendra sa décision d’orientation », a précisé le PNF. D’après BFMTV, « François Fillon a été entendu et confronté à Maël Renouard » au cours de l’enquête menée par l’OCLCIFF. « Il s’est défendu en indiquant que l’écrivain n’avait pas été embauché que pour les besoins de ce livre, ce que le principal intéressé aurait pourtant contesté », affirme encore la chaîne d’information en continu.

Me Antonin Lévy, avocat de François Fillon, n’a pas souhaité faire de commentaire. « Je n’ai pas encore connaissance du contenu du dossier », a-t-il dit. François Fillon a été condamné le 9 mai par la cour d’appel de Paris dans l’affaire des emplois fictifs de sa femme Pénélope à quatre ans d’emprisonnement dont un an ferme, 375.000 euros d’amende et dix ans d’inéligibilité. Le couple avait annoncé son intention de se pourvoir en cassation.



Source link

You may also like

Leave a Comment

France Hebdo

“Il faut toujours se réserver le droit de rire le lendemain de ses idées de la veille.”

Newsletter

Subscribe my Newsletter for new blog posts, tips & new photos. Let's stay updated!

France Hebdo @2022 – All Right Reserved. By Rivedin