Home Monde Gnassingbé et Akufo-Addo veulent accélérer la libre circulation des personnes et des biens

Gnassingbé et Akufo-Addo veulent accélérer la libre circulation des personnes et des biens

by admin
0 comment


AA / Lomé / Alphonse LOGO

Le Togo et le Ghana se sont engagés jeudi à Lomé d’accélérer la libre circulation des biens et des personnes à travers leurs frontières.

C’est à l’occasion d’une visite de travail et d’amitié effectuée à Lomé par le chef de l’état Ghanéen Nana Akufo-Addo.

Les deux pays ont toujours eu d’excellentes relations de fraternité et de coopération. Mais la traversée de la frontière, supposée être libre par le fait des dispositions de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’ouest (Cédéao), a toujours eu du plomb dans l’aile.

Avec l’adhésion du Togo au Commonwealth il y a un mois, le Ghana et le Togo veulent renforcer ces relations et améliorer les choses.

Une séance de travail a eu lieu entre les deux hommes d’État et leurs délégations.

Les chefs d’Etat des deux pays ont « réitéré leur volonté commune de renforcer davantage (les relations entre les deux pays) dans l’intérêt de leurs populations respectives », indique un communiqué conjoint publié dans la nuit.

«Les deux Chefs d’Etat se sont engagés à faciliter la libre circulation des personnes et des biens entre leurs deux pays» précise le communiqué.

A cet égard, poursuit la même source, «ils se sont félicités de l’accélération du processus d’opérationnalisation du poste de contrôle juxtaposé de Noèpé-Akanu». Une nouvelle frontière entre les deux pays qui pourrait incessamment devenir opérationnelle.

Faure Gnassingbé et Nana Akufo-Addo ont également passé en revue les questions liées à la sécurité et à la délimitation de leur frontière commune sans aucune autre précision.

Examinant la situation sécuritaire dans la sous-région ouest africaine, les Présidents Gnassingbé et Akufo-Addo ont exprimé leurs préoccupations face à la montée du
terrorisme dans l’espace ouest africain.

Ils se sont préoccupés notamment de la progression du terrorisme vers les pays du golfe de Guinée, «marquée, entre autres, par la recrudescence des attaques dans les régions du Nord du Togo».

Pour rappel, à la mi-juillet une série d’attaques terroristes simultanées a fait officiellement plusieurs morts parmi les civils. Une vingtaine selon les médias locaux.

«Le Président du Ghana a présenté à nouveau ses condoléances au Président Gnassingbé, au peuple togolais ainsi qu’aux familles des victimes desdites attaques. Il l’a assuré du soutien et de la solidarité du gouvernement et du peuple ghanéens» indique le communiqué.

Les deux chefs d’Etat ont enfin appelé au renforcement de la coopération entre les Etats de la Cédéao et ont invité la communauté internationale à «plus de solidarité en vue de renforcer les capacités des Etats en matière de sécurité».



Seulement une partie des dépêches, que l’Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l’AA, de manière résumée. Contactez-nous s’il vous plaît pour vous abonner.





Source link

You may also like

Leave a Comment

France Hebdo

“Il faut toujours se réserver le droit de rire le lendemain de ses idées de la veille.”

Newsletter

Subscribe my Newsletter for new blog posts, tips & new photos. Let's stay updated!

France Hebdo @2022 – All Right Reserved. By Rivedin