Home Sport Guerre en Ukraine : les basketteurs devront choisir entre un contrat en Russie et une sélection en équipe de France

Guerre en Ukraine : les basketteurs devront choisir entre un contrat en Russie et une sélection en équipe de France

by admin
0 comment


La décision était attendue. Elle est tombée, ce lundi matin, via un communiqué de presse. Et c’est un « niet » définitif ! Alors que plusieurs internationaux français se sont engagés dernièrement avec des clubs russes – en contrepartie de contrats forts lucratifs -, la Fédération française (FFBB) a annoncé que les « joueurs, joueuses et staffs des équipes de France ne seront plus sélectionnables s’ils signent un contrat avec un club russe ou bélarusse, tant que le conflit est en cours ».

« Outre les sanctions et les mesures visant à limiter les partenariats et autres soutiens financiers provenant d’entités ayant des liens avec l’État russe et la Biélorussie, les Fédérations internationales sportives, dont la FIBA, ont décidé de l’exclusion des équipes nationales, des clubs et des sportifs russes des compétitions internationales », a expliqué la Fédération Française qui « soutient l’ensemble de ces mesures ».

Cette sentence a été prise le 28 juillet lors d’un bureau fédéral. La FFBB précise, également, que cette mesure « s’applique également aux joueurs, joueuses, membres du staff ayant déjà signé avec un club russe ou bélarusse. »

Elle concerne déjà deux internationaux français : Livio Jean-Charles (4 sélections), qui s’est engagé au CSKA Moscou, et Louis Labeyrie (33 sélections), qui a signé pour le club de Kazan. S’il n’était pas retenu pour le groupe qui prépare actuellement l’Euro – qui se dispute en Allemagne début septembre -, Labeyrie était présent au Mondial 2019 en Chine et y avait décroché la médaille de bronze avec les Bleus. L’intérieur avait, également, été appelé pour des matchs de qualification pour le Mondial 2023 début juillet.

D’autres internationaux ont été approchés par les clubs russes pour rejoindre leur championnat. Parmi eux Thomas Heurtel (84 sélections), qui serait sur le point de s’engager avec le club de Saint-Pétersbourg. Médaillé d’or à l’Euro en 2013, de bronze au Mondial 2014 en Espagne et d’argent aux Jeux de Tokyo l’an dernier, le meneur est actuellement présent à Nanterre pour le stage de préparation des Bleus pour l’Euro. Il va donc devoir rapidement choisir de son avenir s’il veut participer à la compétition continentale.

Ces choix de carrière auront, également, un impact sur la présence des joueurs lors des prochains Jeux olympiques à Paris en 2024. L’ensemble des délégations sélectionnées en équipes de France masculine et féminine seniors « est invité à signer une attestation sur l’honneur pour participer aux rassemblements et compétitions internationales », précise le communiqué de la Fédération. « Joueurs, joueuses et membres du staff devront signer cette attestation, indiquant qu’ils ne sont pas engagés et ne s’engageront pas avec un club russe ou bélarusse pendant la durée du conflit avec l’Ukraine. » En cas de rupture de cet engagement, « les règles de sélection pour les prochaines échéances internationales, incluant les Jeux olympiques 2024 », ne seraient plus respectées. Le joueur en serait donc exclu.



Source link

You may also like

Leave a Comment

France Hebdo

“Il faut toujours se réserver le droit de rire le lendemain de ses idées de la veille.”

Newsletter

Subscribe my Newsletter for new blog posts, tips & new photos. Let's stay updated!

France Hebdo @2022 – All Right Reserved. By Rivedin