Home Monde Guterres appelle le Conseil de sécurité à prolonger d’un an le mécanisme d’aide transfrontalière à la Syrie

Guterres appelle le Conseil de sécurité à prolonger d’un an le mécanisme d’aide transfrontalière à la Syrie

by admin
0 comment


AA/New York

Le Secrétaire général des Nations unies, António Guterres, a appelé les membres du Conseil de sécurité à prolonger de 12 mois supplémentaires le mécanisme d’aide humanitaire transfrontalière à la Syrie via le point de passage de Bab al-Hawa (côté syrien) à la frontière turque.

C’est ce qu’a rapporté le porte-parole du SG de l’ONU, Stéphane Dujarric, lors d’une conférence de presse tenue au siège de l’ONU à New York, quelques heures avant que le Conseil ne vote sur deux projets de résolution. Le premier, concerne une proposition russe pour une prolongation du mandat de 6 mois, et le deuxième porte sur une éventuelle prolongation de 12 mois souhaitée par la partie irlando-norvégienne.

Le mandat exceptionnel actuel du Conseil de sécurité pour l’acheminement des aides au nord-ouest de la Syrie par le point de passage de Bab al-Hawa à la frontière syrienne avec la Turquie expire le 10 juillet.

« L’année dernière, 800 convois d’aides transfrontalières ont traversé chaque mois, pour atteindre environ 2,4 millions de personnes », a indiqué le porte-parole onusien. Et Dujarric de préciser que « 4 648 camions ont traversé les frontières de janvier au 30 juin ».

Et le responsable onusien de poursuivre : « ce mécanisme transfrontalier est très important, tant pour nous, que pour les hommes, les femmes et les enfants de Syrie ».

Il a expliqué que les Nations unies « ont également effectué cinq opérations l’année dernière et cette année, avec environ 2 529 tonnes métriques d’aide, sous forme de nourriture ou encore des fournitures médicales ».

Lors d’une session du Conseil de sécurité qui s’est tenue fin juin dernier, l’envoyé de l’ONU en Syrie, Geir Otto Pedersen, a appelé à prolonger d’un an le mandat lié à l’acheminement de l’aide humanitaire par le point de passage de Bab al-Hawa.

Il a mis en garde contre les conséquences des « besoins humanitaires croissants des civils, qui ont cruellement besoin de cette assistance », estimant que la prolongation du mandat est un « devoir moral ».

La majorité des États membres du conseil (15 pays), à l’exception de la Russie et de la Chine, soulignent l’importance de poursuivre l’aide humanitaire transfrontalière de la Turquie vers la Syrie, afin de protéger 4,1 millions de personnes bloquées dans le nord-ouest de la Syrie.

Le Conseil de sécurité de l’ONU tient une session spéciale à 17h00, heure de New York (GMT-4), pour voter sur la prolongation du mandat de l’ONU.

Depuis 2011, la Syrie est le théâtre d’une guerre civile qui a commencé après que le régime de Bachar al-Assad a réagi violemment aux manifestations populaires qui ont secoué le pays le 15 mars de la même année, poussant des millions de personnes à chercher refuge dans les pays voisins.

*Traduit de l’arabe par Hajer Cherni



Seulement une partie des dépêches, que l’Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l’AA, de manière résumée. Contactez-nous s’il vous plaît pour vous abonner.





Source link

You may also like

Leave a Comment

France Hebdo

“Il faut toujours se réserver le droit de rire le lendemain de ses idées de la veille.”

Newsletter

Subscribe my Newsletter for new blog posts, tips & new photos. Let's stay updated!

France Hebdo @2022 – All Right Reserved. By Rivedin