Home La Une Il sauve un homme de la mort et est placé en rétention deux heures après

Il sauve un homme de la mort et est placé en rétention deux heures après

by admin
0 comment


Il a recouvré la liberté, après deux jours passé en centre de rétention. Mercredi matin, Mouktar, un jeune étudiant d’origine tchadienne, se rend tôt à l’entrepôt de l’entreprise pour laquelle il bosse en saisonnier depuis deux ans, Rentrée Discount. Il ne sait pas encore que cette journée va être aussi positive que négative pour lui.

« Vers 6h30, un transporteur s’est écroulé sur le parking, il est devenu tout bleu. La cheffe d’équipe, Mouktar et un autre collègue ont appelé les secours qui leur ont dit comment procéder à un massage cardiaque. Ils se sont relayés jusqu’à l’arrivée des secours. Ils lui ont sauvé la vie. Deux heures plus tard, la police est arrivée sur le dépôt et a emmené Mouktar », explique Marie Lys, la responsable du dépôt.

Elle pensait que les forces de l’ordre voulaient interroger l’employé à propos de leur intervention du matin. En réalité, ils ont pris la direction du centre de rétention. Le jeune homme est bien en possession d’une « attestation de demande de prolongation de son titre de séjour » qui lui permet de rester sur le territoire français en attendant un titre de séjour. Mais il est en réalité falsifié. Malgré son inscription à l’université, il fait l’objet d’une obligation de quitter le territoire depuis le mois de février dernier.

Une pétition de soutiens

Il est arrivé sur le territoire en 2018, mais trois ans plus tard, les autorités ne lui ont pas reconduit son titre. « Comme son document arrivait à terme, il a eu peur de devoir partir, il a fait une bêtise. Mais il travaille, il est très apprécié de son employeur qui est prêt à le reprendre, 150 personnes ont signé une pétition pour le soutenir. Il n’est pas une menace pour l’ordre public », a indiqué ce vendredi Elfried Dupuy-Chabin, son avocate à la sortie de l’audience de demande de remise en liberté après son placement en rétention.

Elle a été entendue par les juges. « Un soulagement » pour ses soutiens. « Mouktar, c’est quelqu’un qui s’investit, toujours serviable, discret. On a été surpris d’apprendre que ses papiers n’étaient pas en règle, car à chaque fois que l’on embauche un étranger, nous envoyons les documents à la préfecture, qui, si elle ne répond pas dans les 48 heures, vaut pour validation. S’il a besoin d’une promesse de CDD pour l’aider, on la fera », affirme Marie Lys.

Pour l’instant Mouktar est à nouveau libre. Mais « il n’est pas sorti d’affaire », précise son avocate qui espère que la mobilisation portera. D’une part, parce que le parquet peut faire appel. D’autre part parce qu’il n’a toujours pas de titre de séjour. « Mais en tout cas, il n’a rien à faire en centre de rétention », plaide Elfried Dupuy-Chabin.





Source link

You may also like

Leave a Comment

France Hebdo

“Il faut toujours se réserver le droit de rire le lendemain de ses idées de la veille.”

Newsletter

Subscribe my Newsletter for new blog posts, tips & new photos. Let's stay updated!

France Hebdo @2022 – All Right Reserved. By Rivedin