Home Monde Iran: Projet américain de défense aérienne jugé provocateur

Iran: Projet américain de défense aérienne jugé provocateur

by admin
0 comment


Publié

Téhéran voit comme une menace le projet de coopération de Washington avec ses alliés au Moyen-Orient en matière de défense aérienne.

Ebrahim Raïssi, président de l’Iran.

Ebrahim Raïssi, président de l’Iran.

AFP

L’Iran a dénoncé comme «provocateur» le projet des États-Unis de renforcer la coopération entre leurs alliés du Moyen-Orient en matière de défense aérienne, un sujet qui doit être abordé la semaine prochaine au cours de la visite dans la région du président Joe Biden. Il s’agit d’une «proposition provocatrice (…) et une menace pour la sécurité nationale et régionale», a déclaré samedi soir le porte-parole du Ministère des affaires étrangères, Nasser Kanani. «Essayer de créer de nouvelles préoccupations sécuritaires dans la région n’aura d’autre résultat que d’affaiblir la sécurité régionale commune et de servir les intérêts sécuritaires du régime sioniste», a-t-il encore dit, en référence à Israël.

Lors de sa visite en Arabie saoudite, dans le cadre de sa tournée au Moyen-Orient qu’il entamera en Israël, Joe Biden va notamment évoquer «la collaboration régionale renforcée notamment sur la défense aérienne», a indiqué jeudi le porte-parole du Conseil de sécurité nationale (CSN), au sein de la Maison-Blanche, John Kirby. Le président américain a prévu de participer à un sommet du Conseil de coopération du Golfe (GCC), qui réunit les monarchies arabes du Golfe.

Iran accusé de déstabiliser

Les États-Unis et leurs alliés au Moyen-Orient accusent l’Iran de déstabiliser la région avec son programme de missiles balistiques et son soutien à des groupes armés. «Nous continuons à travailler sur des cadres et capacités de défense aérienne intégrée dans toute cette région» en raison des «inquiétudes concernant l’Iran et ses capacités croissantes de missiles balistiques, sans compter son soutien au terrorisme régional», a indiqué M. Kirby jeudi.

M. Biden doit rencontrer les dirigeants d’Israël, ennemi juré de l’Iran, de l’Arabie saoudite, rival régional de la République islamique, et ceux d’autres pays de la région tels que l’Égypte, l’Irak et la Jordanie. «Nous parlons de manière bilatérale avec les pays de la région des capacités de défense aérienne et nous explorons l’idée d’intégrer ces capacités» dans un cadre commun «pour améliorer réellement la couverture (aérienne) face à la menace iranienne grandissante», a encore expliqué M. Kirby.

Pour Téhéran, Washington soulève de telles questions «dans le seul but de susciter l’iranophobie et de créer la discorde entre les pays de la région», a déclaré M. Kanani. «Tout effort destiné à accroître la présence et le rôle des États-Unis dans les mécanismes de sécurité régionale ne conduira qu’à l’insécurité, l’instabilité et la propagation du terrorisme au niveau régional», a ajouté le porte-parole iranien.

(AFP)





Source link

You may also like

Leave a Comment

France Hebdo

“Il faut toujours se réserver le droit de rire le lendemain de ses idées de la veille.”

Newsletter

Subscribe my Newsletter for new blog posts, tips & new photos. Let's stay updated!

France Hebdo @2022 – All Right Reserved. By Rivedin