Home Monde Israël: Naftali Bennett ne sera pas candidat aux prochaines élections

Israël: Naftali Bennett ne sera pas candidat aux prochaines élections

by admin
0 comment


Publié

La décision du Premier ministre sortant est tombée mercredi soir, quelques heures avant la dissolution du Parlement israélien.

Le Premier ministre sortant a annoncé aux élus de Yamina «son intention de ne pas se présenter aux prochaines élections».

Le Premier ministre sortant a annoncé aux élus de Yamina «son intention de ne pas se présenter aux prochaines élections».

AFP

Le Premier ministre israélien Naftali Bennett ne sera pas candidat aux prochaines élections nationales, a indiqué mercredi soir son porte-parole peu avant la dissolution attendue du Parlement qui ouvrira la voie à de nouvelles élections à l’automne.

La fin d’un bref règne 

Le Premier ministre sortant a annoncé aux élus de Yamina, sa formation politique, «son intention de ne pas se présenter aux prochaines élections», a indiqué son porte-parole à la presse dans un court message en hébreu. Les députés israéliens doivent voter mercredi soir la dissolution du Parlement, mettant ainsi fin au bref règne de Naftali Bennett qui sera remplacé par son acolyte, l’actuel chef de la diplomatie Yaïr Lapid, d’ici la tenue, à l’automne, de cinquièmes élections en moins de quatre ans.

En juin 2021, Naftali Bennett et Lapid avaient écrit une page de l’histoire d’Israël en réunissant une coalition de huit partis (droite, gauche, centre), incluant pour la première fois une formation arabe, afin de couper court à 12 ans sans discontinuer de pouvoir de Benjamin Netanyahu.

Premier ministre suppléant

Mais un an plus tard, la coalition a perdu sa majorité à la chambre au point où Naftali Bennett a jeté l’éponge la semaine dernière en annonçant son intention de dissoudre la chambre pour convoquer de nouvelles élections. L’accord de coalition prévoyait un partage du pouvoir, incluant une clause selon laquelle Yaïr Lapid assurait l’intérim jusqu’à la formation d’un nouveau gouvernement en cas de dissolution du Parlement. Selon cet accord, Naftali Bennett doit avoir pendant cette période le titre de Premier ministre suppléant.

Mercredi soir, les services de Naftali Bennett ont confirmé qu’il sera bien Premier ministre suppléant au cours des prochains mois.

(AFP)





Source link

You may also like

Leave a Comment

France Hebdo

“Il faut toujours se réserver le droit de rire le lendemain de ses idées de la veille.”

Newsletter

Subscribe my Newsletter for new blog posts, tips & new photos. Let's stay updated!

France Hebdo @2022 – All Right Reserved. By Rivedin