Home Monde «Jeu du foulard»: TikTok poursuivi en justice après la mort de deux fillettes américaines

«Jeu du foulard»: TikTok poursuivi en justice après la mort de deux fillettes américaines

by admin
0 comment


Publié

Les parents de deux fillettes américaines décédées après s’être auto-asphyxiées ont porté plainte contre TikTok. Ils accusent la plateforme d’avoir conduit leurs enfants à participer au «jeu du foulard».

Image d’illustration.
AFP

«TikTok doit être tenu responsable pour avoir ciblé ces deux jeunes filles avec des contenus mortels», a déclaré l’avocat Matthew Bergman, dans un communiqué mardi. Son cabinet, le Social Media Victims Law Center (SMVLC), est spécialisé dans la défense des victimes d’abus liés au fonctionnement des réseaux sociaux. «TikTok a investi des milliards de dollars dans la création de produits conçus pour diffuser des contenus dangereux, en sachant que ces contenus sont dangereux et peuvent conduire à la mort de ses utilisateurs», a-t-il assené.

La très populaire application, qui appartient au groupe chinois ByteDance, n’a pas réagi dans l’immédiat à une sollicitation de l’AFP. Elle a dans le passé rappelé que ce défi existe depuis bien plus longtemps que les réseaux sociaux. Le «jeu du foulard» ou «blackout challenge», dans lequel les enfants bloquent leur respiration jusqu’à l’évanouissement pour connaître des sensations fortes, provoque chaque année des accidents, dont certains mortels.

La plainte déposée à Los Angeles fin juin relate le cas de Lalani Walton, 8 ans, et de Arriani Arroyo, 9 ans. Lalani a été retrouvée «pendue à son lit avec une corde autour du cou» par sa belle-mère. «Elle pensait que si elle postait une vidéo d’elle-même en train de relever le +blackout challenge+, elle deviendrait célèbre. Elle avait donc décidé d’essayer», détaille la plainte. Arriani, elle, avait utilisé la laisse du chien pour tenter de s’asphyxier.

«Défi de l’eau bouillante»

Dans les deux cas, le cabinet de Matthew Bergman met en cause la page de découverte de contenus de l’application (la «For You Page»), où l’algorithme propose aux utilisateurs des vidéos en fonction de ses goûts. La plainte liste certains des défis qui sont diffusés par des utilisateurs de la plateforme, du «défi du miroir en feu» au «défi de l’eau bouillante».

«L’étendue des dégâts causés par l’addiction aux produits de TikTok est terrifiante. Cela va de la simple distraction aux dépens de la scolarité, du sport et de la socialisation en personne, à la perte de sommeil, dépression sévère, anxiété, automutilation et mort accidentelle liée au +blackout challenge+ ou au suicide», estiment les avocats dans la plainte.

En janvier 2021, l’Italie avait provisoirement bloqué l’accès de TikTok aux utilisateurs dont l’âge n’est pas garanti après la mort d’une fillette qui avait participé au «jeu du foulard» sur le réseau social.

(AFP)





Source link

You may also like

Leave a Comment

France Hebdo

“Il faut toujours se réserver le droit de rire le lendemain de ses idées de la veille.”

Newsletter

Subscribe my Newsletter for new blog posts, tips & new photos. Let's stay updated!

France Hebdo @2022 – All Right Reserved. By Rivedin