Home Monde La balle fatale à Shireen Abu Akleh analysée par Washington

La balle fatale à Shireen Abu Akleh analysée par Washington

by admin
0 comment


AA/Ramallah

Le ministre palestinien de la Justice, Mohammad Shalalda, a déclaré dimanche, que les États-Unis avaient rendu la balle fatale à la journaliste Shireen Abu Akleh à l’Autorité palestinienne, après avoir procédé à une analyse médico-légale.

Dans une interview exclusive accordée à l’Agence Anadolu, Shalalda a affirmé que l’Autorité palestinienne a accepté de remettre la balle qui a tué Abu Akleh à la partie américaine pour une analyse médico-légale, suite à une demande officielle de Washington.

« Washington a renvoyé ce matin la balle à l’Autorité palestinienne, que nous avons examinée. Aucun changement d’un point de vue technique et professionnel n’a été constaté, la balle est intacte, » a précisé le responsable palestinien.

« L’objectif principal des États-Unis en demandant la balle est de montrer leur sérieux quant à la conduite d’une enquête légale et professionnelle à cet égard », a souligné Shalalda.

Et le ministre d’indiquer que « ce qui compte réellement, c’est de poursuivre les auteurs de ce crime et les tenir pour responsables, d’autant plus que la martyre détient la nationalité américaine, et que les États-Unis ont une véritable compétence non seulement pour mener une enquête, mais aussi pour demander des comptes et poursuivre les auteurs ».

Le responsable palestinien a indiqué que le rapport des résultats d’analyse n’ont pas été divulgués, mais que les Américains sont sérieux quant à la conduite de l’enquête.

Le 11 mai dernier, Shirine Abu Akleh, correspondante d’Al Jazeera, avait été tuée par des tirs de l’armée israélienne alors qu’elle couvrait des affrontements dans la ville de Jénine en Cisjordanie occupée.

Le 26 du même mois, le procureur en chef de l’Autorité palestinienne, Akram Al-Khatib, a annoncé les résultats des enquêtes du ministère public palestinien, ayant conclu que la journaliste avait été tuée par un sniper israélien « sans avertissement préalable ».

Les principaux organes de presse américains, tels que CNN, l’Associated Press, le Washington Post et le New York Times, avaient publié leurs propres enquêtes, concluant qu’Abu Akleh avait été tuée par des balles israéliennes.

Al-Jazeera a également mené sa propre enquête qui a abouti à la même conclusion.

De son côté, l’armée israélienne a considéré sa mort comme un « incident opérationnel, qui s’est produit lors d’une campagne d’arrestations dans le camp de Jénine, où un échange de tirs avait éclaté entre les forces armées et des hommes armés palestiniens ».

*Traduit de l’arabe par Hend Abdessamad



Seulement une partie des dépêches, que l’Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l’AA, de manière résumée. Contactez-nous s’il vous plaît pour vous abonner.





Source link

You may also like

Leave a Comment

France Hebdo

“Il faut toujours se réserver le droit de rire le lendemain de ses idées de la veille.”

Newsletter

Subscribe my Newsletter for new blog posts, tips & new photos. Let's stay updated!

France Hebdo @2022 – All Right Reserved. By Rivedin