Home La Une La station Saint-Charles fait peau neuve avant la Coupe du monde de rugby

La station Saint-Charles fait peau neuve avant la Coupe du monde de rugby

by admin
0 comment



Elle est restée dans son jus ou presque depuis sa construction. La station de métro Saint-Charles à Marseille est sur le point de passer d’un coup des années 1970 au XXIe siècle. D’importants travaux de modernisation ​sont en effet en cours dans ce qui constitue la station de métro la plus fréquentée du réseau marseillais, avec 25.000 entrées par jour, et, certains mois de l’année, près d’un million de passages.

Dès le 31 août prochain, les voyageurs découvriront une station agrandie, trois ans après le lancement de ce projet, et qu’une poignée de journalistes a pu découvrir en avant-première ce vendredi. « Force est de constater que la station Saint-Charles est de plus en plus fréquentée et qu’elle arrive à un niveau de saturation important, lance Laurence Hemerit, directrice des infrastructures à la RTM. En plus, on va pouvoir accueillir 15 % de passager en plus dans chaque rame. »

Des ascenseurs

Dans le cadre du plan Marseille en Grand voulu par le président de la République Emmanuel Macron, le métro marseillais va en effet être automatisé, et les quais équipés de portiques. Un coup de jeune qui nécessitait de nouveaux aménagements dans la station de métro vieillissante. Petite révolution : la station va enfin être accessible aux personnes à mobilité réduite, avec l’installation de quatre ascenseurs, dont un qui fera directement la liaison du quai du métro à la gare SNCF. L’ensemble des quais sera par ailleurs équipé de bout en bout d’escalators, pour un total de quatorze escaliers mécaniques. C’est également la fin des marches entre la station de métro et l’escalator de la gare, après des travaux de mise à niveau à cet endroit.

La RTM va également s’équiper de portillons antifraude dans cette station de métro, en lieu et place des bons vieux tourniquets qui sont régulièrement pris pour des haies par des athlètes du dimanche. Aux termes de travaux réalisés quotidiennement, nuit et jour, pour un coût total de 36 millions d’euros, la RTM espère livrer l’intégralité de ce chantier avant les premiers matchs de la Coupe du monde de rugby à Marseille, soit en septembre 2023.



Source link

You may also like

Leave a Comment

France Hebdo

“Il faut toujours se réserver le droit de rire le lendemain de ses idées de la veille.”

Newsletter

Subscribe my Newsletter for new blog posts, tips & new photos. Let's stay updated!

France Hebdo @2022 – All Right Reserved. By Rivedin