Home Sport «La trajectoire est ascendante» : les bonnes audiences du sport féminin à la télévision

«La trajectoire est ascendante» : les bonnes audiences du sport féminin à la télévision

by admin
0 comment


France 2, maillot jaune des audiences ! Dimanche 24 juillet, la chaîne publique a proposé la première étape du nouveau Tour de France féminin devant plus de 3 millions de téléspectateurs, soit 27,8 % du public. Digne de la version masculine, cette très belle performance fait écho à celles enregistrées actuellement par TF1 avec l’Euro féminin de football. Samedi 23 juillet, la victoire en quart de finale des Bleues face aux Pays-Bas a par exemple fait vibrer 4,5 millions de supporters (28,7 %) sur TF1. « La trajectoire des audiences ces dernières années est ascendante », se félicite d’ailleurs Julien Millereux, directeur des sports du groupe TF1, qui espère bien que la demi-finale Allemagne-France ce mercredi permettra de franchir un nouveau palier.

Conséquence de ces bons résultats, les chaînes de télévision misent de plus en plus souvent sur des compétitions de femmes. France 2 propose ainsi depuis cette année la version féminine du Tournoi des Six Nations de rugby. En octobre prochain, la chaîne TF1 retransmettra pour sa part la Coupe du monde de rugby féminin en Nouvelle-Zélande, tandis que France 3 diffusera de nouveau la saison prochaine les classiques cyclistes féminines comme Paris-Roubaix.

« Ces compétitions demandent un travail spécifique de promotion pour augmenter leur notoriété »

Pour Laurent-Éric Le Lay, directeur des sports de France Télévisions, la programmation du sport féminin est un moyen « d’élargir le spectre des événements diffusés à la télévision » à l’heure d’une ultraconcurrence sur le marché des contenus. « Alors que les compétitions masculines ne permettent pas aux chaînes de gagner de l’argent, l’équation économique des événements féminins peut aussi être plus intéressante du fait de droits télé moins chers », décrypte pour sa part Philippe Nouchi, de l’agence conseil Publicis Media.

« Cela dépend beaucoup du parcours des Bleues », tempère Julien Millereux de TF1, qui souligne surtout le volontarisme des chaînes en la matière. « Ces compétitions demandent un travail spécifique de promotion pour augmenter leur notoriété. C’est selon nous une mission de service public », appuie son homologue de France Télévisions. « Quels que soient les efforts des chaînes, le succès durable du sport féminin à la télé passera aussi par les titres remportés, estime Julien Millereux. On espère bien que l’Euro sera l’un d’eux ! »



Source link

You may also like

Leave a Comment

France Hebdo

“Il faut toujours se réserver le droit de rire le lendemain de ses idées de la veille.”

Newsletter

Subscribe my Newsletter for new blog posts, tips & new photos. Let's stay updated!

France Hebdo @2022 – All Right Reserved. By Rivedin