Home Monde La Türkiye espère une solution diplomatique à la guerre en Ukraine grâce à l’accord sur les céréales

La Türkiye espère une solution diplomatique à la guerre en Ukraine grâce à l’accord sur les céréales

by admin
0 comment


AA / Ankara

Le ministre turc des affaires étrangères, Mevlut Cavusoglu, a exprimé mercredi l’espoir que l’accord sur les céréales conclu sous l’égide d’Ankara débouche sur une solution diplomatique pour mettre fin à la guerre en Ukraine.

Le chef de la diplomatie turque s’exprimait au terme de l’inspection du premier navire chargé de céréales en provenance d’Ukraine, et qui devrait rejoindre le Liban.

« L’ONU prévoit que l’accord contribuera à renouveler la confiance dans les marchés alimentaires mondiaux et à réduire les prix. Nous espérons également que l’accord augmentera les chances d’une solution négociée (…) Notre objectif est de mettre fin à la guerre en Ukraine », a déclaré Cavusoglu en marge de la quatrième réunion de partenariat de dialogue sectoriel entre la Türkiye et l’Association des Nations d’Asie du Sud-Est (ASEAN).

Et le chef de la diplomatie turque d’ajouter : « Nous ressentons le soutien de nos partenaires de l’ASEAN à nos efforts à cette fin ».

La Türkiye, les Nations unies, la Russie et l’Ukraine ont signé le 22 juillet un accord historique prévoyant la réouverture de trois ports ukrainiens, notamment ceux d’Odessa, Tchornomorsk et Youjne, pour exporter les céréales bloquées depuis des mois en raison de la guerre entre la Russie et l’Ukraine, qui en est à son sixième mois.

Afin de superviser les exportations de céréales ukrainiennes, un centre de coordination conjoint a été officiellement lancé à Istanbul le 27 juillet. Il est composé de représentants de la Türkiye, des Nations unies, de la Russie et de l’Ukraine, et a pour mission d’assurer le transport en toute sécurité, de denrées alimentaires et d’engrais à partir des trois principaux ports ukrainiens de la mer Noire, par des navires.

Par ailleurs, le ministre turc des Affaires étrangères a noté que son pays renforce les liens en matière de transport et d’énergie avec les pays d’Asie centrale, et vise à mettre sur pied un corridor de transport durable pour les marchandises et l’énergie.

« Grâce à notre union douanière avec l’Union européenne et à la proximité des grands marchés, nous (la Türkiye) pouvons offrir beaucoup au rayonnement de l’ASEAN (…) Le partenariat entre la Türkiye et l’ASEAN est important pour relever les nouveaux défis géopolitiques mondiaux », a-t-il dit.

Mevlut Cavusoglu a également souligné que la Türkiye tente de développer davantage son engagement avec l’ASEAN dans le cadre de son initiative « Asia Anew ».

En lançant l’initiative « Asia Anew » en 2019, la Türkiye, a indiqué Cavusoglu, faisait pression pour renforcer davantage ses relations avec l’Asie, qui est en train de devenir le centre économique du monde dans de multiples dimensions. L’initiative est considérée par les experts comme une étape vers la refonte de la future diplomatie de la Türkiye, un pays à cheval sur les deux continents.

Mevlut Cavusoglu a fait savoir que cette initiative bénéficie du soutien total du gouvernement turc et de toutes les parties prenantes turques.

Le Cambodge assure, pour l’année 2022, la présidence de l’ASEAN, qui regroupe le Brunei, le Cambodge, l’Indonésie, le Laos, la Malaisie, le Myanmar, les Philippines, Singapour, la Thaïlande et le Vietnam.

Il s’agit d’une union politique et économique de 10 États membres d’Asie du Sud-Est, qui encourage la coopération intergouvernementale et facilite l’intégration économique, politique et socioculturelle entre ses membres en Asie-Pacifique.

*Rencontres de haut niveau en marge de la conférence

Sur Twitter, Mevlut Cavusoglu a déclaré avoir rencontré son homologue russe, Sergueï Lavrov, avec lequel il a discuté de l’expédition sûre et stable des céréales ukrainiennes et des questions régionales.

Le ministre turc a également rencontré son homologue sri-lankais Ali Sabry et l’a félicité pour sa nomination.

« La Türkiye continuera à soutenir le Sri Lanka en ces temps difficiles », a déclaré Cavusoglu au terme de la réunion.

Il a également rencontré son homologue cambodgien, Prak Sokhonn. Les deux ministres ont convenu de renforcer le dialogue et d’ajouter de nouvelles dimensions à la coopération entre les deux pays.

Les ministres des Affaires étrangères turc, Mevlut Cavusoglu et néo-zélandais, Nanaia Mahuta, ont discuté au cours d’une rencontre, de la coopération en matière de lutte contre les crimes haineux et le racisme et des développements en Ukraine et en Asie du Sud-Est », selon un message publié sur Twitter par Cavusoglu.

Le chef de la diplomatie turque a également rencontré son homologue qatari, Cheikh Mohammed ben Abderrahmane Al-Thani, lors d’une réunion au cours de laquelle ils ont abordé les relations bilatérales, ainsi que les questions internationales et régionales.

Toujours sur Twitter, Cavusoglu a indiqué avoir discuté des relations bilatérales et de l’évolution de la situation régionale et mondiale avec le ministre chinois des Affaires étrangères Wang Yi. Le haut responsable turc a fait part des sensibilités d’Ankara à l’égard des Turcs ouïghours.

* Traduit de l’anglais par Alex Sinhan Bogmis



Seulement une partie des dépêches, que l’Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l’AA, de manière résumée. Contactez-nous s’il vous plaît pour vous abonner.





Source link

You may also like

Leave a Comment

France Hebdo

“Il faut toujours se réserver le droit de rire le lendemain de ses idées de la veille.”

Newsletter

Subscribe my Newsletter for new blog posts, tips & new photos. Let's stay updated!

France Hebdo @2022 – All Right Reserved. By Rivedin