Home Monde Le Conseil de sécurité prolonge le mandat de la MANUL jusqu’au 31 octobre 2022

Le Conseil de sécurité prolonge le mandat de la MANUL jusqu’au 31 octobre 2022

by admin
0 comment


AA/New York

Le Conseil de sécurité des Nations unies a adopté, jeudi, une résolution prorogeant de trois mois le mandat de la Mission d’appui des Nations unies en Libye (MANUL), soit jusqu’au 31 octobre 2022.

Sur un total de 15 pays, 12 ont voté en faveur de la résolution lors d’une session du Conseil de sécurité tenue au siège des Nations unies à New York, excepté le Ghana, le Kenya et le Gabon qui se sont abstenus.

La résolution numéro 2647 élaborée par le Royaume-Uni prévoyait la prolongation du mandat de la MANUL jusqu’au 31 octobre 2022, en tant que « mission politique spéciale intégrée ».

La résolution a appelé « toutes les parties à s’abstenir de tout acte susceptible de compromettre le processus politique ou l’Accord de cessez-le-feu en Libye signé le 23 octobre 2020 ».

La même source a souligné qu' »il n’y a pas de solution militaire en Libye », appelant toutes les parties concernées à « respecter pleinement l’embargo sur les armes imposé à la Libye, conformément à la résolution 1970 (2011) du Conseil de sécurité ».

La résolution a également demandé au Secrétaire général des Nations unies, António Guterres, de « nommer rapidement un représentant spécial basé à Tripoli pour diriger la Mission » .

« Nous partageons la frustration de nos collègues africains face à ce mandat de courte durée », a déclaré la représentante permanente du Royaume-Uni auprès des Nations unies, Barbara Woodward dans son discours devant les membres du Conseil, à l’issue du vote.

Lors de leurs interventions durant la session, les délégués des trois pays africains ont exprimé leur « mécontentement face à la prolongation du mandat de la mission des Nations unies pour une période de trois mois seulement en raison des dissensus récurrents entre les membres du Conseil de sécurité concernant la durée du mandat, la restructuration de la mission et la nomination d’un chef pour la MANUL.

De son côté, Dmitri Polianski, premier adjoint du représentant permanent de la Russie auprès de l’ONU, a affirmé que « la Russie a soutenu le projet de résolution sur la prorogation du mandat de cette mission pour une période de trois mois ».

« Malheureusement, nous n’avons pas pu trouver une solution aux problèmes auxquels la Libye est confrontée », a-t-il indiqué.

Et le diplomate russe d’ajouter : « nous ne devrions pas laisser la mission de l’ONU dans ce pays sans direction et donc sans la capacité de soutenir le processus de dialogue libyen ».

Le 29 avril, le Conseil a adopté une résolution prolongeant le mandat de la mission de l’ONU en Libye jusqu’au 13 juillet 2022.

Il s’agit de la cinquième décision de prolongation prise par le Conseil de sécurité de l’ONU depuis la mi-septembre 2021, alors que les membres du Conseil n’ont pas été en mesure de résoudre leurs désaccords sur la nomination d’un nouvel envoyé spécial à la tête de la mission onusienne.

*Traduit de l’arabe par Hajer Cherni



Seulement une partie des dépêches, que l’Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l’AA, de manière résumée. Contactez-nous s’il vous plaît pour vous abonner.





Source link

You may also like

Leave a Comment

France Hebdo

“Il faut toujours se réserver le droit de rire le lendemain de ses idées de la veille.”

Newsletter

Subscribe my Newsletter for new blog posts, tips & new photos. Let's stay updated!

France Hebdo @2022 – All Right Reserved. By Rivedin