Home Politique Le Parti socialiste va créer sa commission spécialisée

Le Parti socialiste va créer sa commission spécialisée

by admin
0 comment



Le Parti socialiste va, selon nos confrères du Figaro, créer « d’ici la fin de ce mois de juillet » sa commission spécialisée sur les  violences sexistes et sexuelles. Le quotidien cite Corinne Narassiguin, numéro deux du PS. Selon elle, la commission devrait être mixte et comptera cinq membres titulaires et de cinq suppléants. Elle doit « renforcer le travail des référents départementaux déjà dédiés à ce sujet sensible », note le Figaro.

« Nous avons mis du temps à la créer car nous avons voulu mener ce travail avec beaucoup de sérieux, sans qu’il puisse être question de nous substituer à la justice », explique Corinne Narassiguin.

De son côté, citant le cas de Taha Bouhafs, Jean-Luc Mélenchon a jugé, ce vendredi, que les résultats des procédures du comité contre les violences sexuelles et sexistes (CVSS) de La France insoumise n’étaient « pas encore satisfaisants » et qu’il fallait « réfléchir » à les améliorer,

« Décider de croire la parole des femmes est un choix arbitraire »

Objet d’un signalement auprès du comité de LFI pour des violences sexuelles supposées, Taha Bouhafs avait vu son investiture aux législatives de juin retirée par LFI. Il est sorti de son silence mardi pour reprocher au parti de ne pas lui avoir permis de se défendre face aux accusations. Ses avocats ont dénoncé jeudi une procédure « hors du droit » menée par le CVSS de LFI.

« La situation actuelle n’est pas satisfaisante. On ne peut se laver les mains d’aucun aspect du résultat humain que ça donne », souligne le leader de LFI dans un entretien accordé à Libération. « Le système lui-même est à la recherche de son point d’équilibre. Décider de croire la parole des femmes est un choix arbitraire mais nous l’assumons. Mais ça ne peut suffire », ajoute-t-il.
​Donc « nous devons maintenant réfléchir de nouveau. Comment être pour le droit à la défense, le droit au contradictoire et, nous-même dans certaines circonstances, même avec des motifs légitimes et impérieux, faire le contraire », interroge-t-il, soulignant : « Je ne connais pas la réponse. »



Source link

You may also like

Leave a Comment

France Hebdo

“Il faut toujours se réserver le droit de rire le lendemain de ses idées de la veille.”

Newsletter

Subscribe my Newsletter for new blog posts, tips & new photos. Let's stay updated!

France Hebdo @2022 – All Right Reserved. By Rivedin