Home Monde Le président serbe appelle au dialogue pour résoudre pacifiquement les problèmes avec le Kosovo

Le président serbe appelle au dialogue pour résoudre pacifiquement les problèmes avec le Kosovo

by admin
0 comment


AA / Belgrade / Talha Ozturk

À l’issue d’une réunion avec l’état-major général des forces armées, le président serbe Aleksandar Vucic a appelé au dialogue, dimanche, pour résoudre les problèmes avec le Kosovo, alors que les tensions continuent de couver en raison de conflits qui auraient éclaté à la frontière serbe.

« Il est extrêmement important pour nous que le dialogue se poursuive et que nous commencions à résoudre les choses de manière pacifique », a déclaré Vucic.

Le président serbe a déclaré qu’ils ont exhorté les acteurs de la communauté internationale à faire tout leur possible pour mettre fin aux tensions à la frontière du Kosovo.

« Je crois que nous aurons de bonnes nouvelles. J’espère que la situation se calmera demain et que nous parviendrons à la paix grâce à de nouvelles solutions de compromis, a-t-il déclaré.

Selon lui, la Serbie sera probablement confrontée à sa plus grave confrontation politique dans les prochains jours.

« Je tiens à remercier ceux qui ont soutenu la Serbie… Je tiens tout particulièrement à remercier les représentants du ministère des affaires étrangères de la Fédération de Russie, qui ont réagi de manière très correcte », a déclaré Vucic.

Il a ajouté que des efforts sont déployés pour apaiser les tensions.

« Peu importe la difficulté, il n’y aura pas de capitulation et la Serbie vaincra », a déclaré le président serbe.

Par ailleurs, le gouvernement du Kosovo aurait décidé de reporter d’un mois ses décisions concernant les cartes d’identité et les plaques d’immatriculation serbes après l’aggravation des tensions.

Les tensions entre la Serbie et le Kosovo sont montées d’un cran dimanche avant l’entrée en vigueur, lundi, d’une nouvelle loi kosovare rendant obligatoire pour tous, y compris les Serbes vivant au Kosovo, la possession d’une carte d’identité et d’une plaque d’immatriculation kosovares.

Selon les médias locaux, des sirènes de raid aérien ont été entendues le long de la frontière entre le Kosovo et la Serbie, alors que le Kosovo s’apprêtait à restreindre les passages frontaliers.

Des coups de feu ont été signalés dans certains endroits non précisés du nord du Kosovo, mais la police kosovare a publié une déclaration indiquant qu’aucune information officielle ne faisait état de blessés.

« Nous appelons tous les citoyens et les médias à ne pas se laisser abuser par les fausses informations, qui tendent à déstabiliser la situation et à créer la panique », a-t-elle ajouté.

Le ministère serbe de la Défense a publié une déclaration affirmant que le gouvernement kosovar diffuse une énorme quantité de désinformation, notamment par le biais de faux comptes sur les médias sociaux.

Il a ajouté que l’armée serbe n’avait « en aucun cas pénétré sur le territoire du Kosovo ».

Le Kosovo, qui est majoritairement habité par des Albanais, s’est séparé de la Serbie en 1999 et a déclaré son indépendance en 2008. Il est reconnu par plus de 100 pays, dont les États-Unis, le Royaume-Uni, la France, l’Allemagne et la Türkiye. La Serbie ne l’a pas reconnu et continue de revendiquer le territoire.

*Traduit de l’Anglais par Mourad Belhaj



Seulement une partie des dépêches, que l’Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l’AA, de manière résumée. Contactez-nous s’il vous plaît pour vous abonner.





Source link

You may also like

Leave a Comment

France Hebdo

“Il faut toujours se réserver le droit de rire le lendemain de ses idées de la veille.”

Newsletter

Subscribe my Newsletter for new blog posts, tips & new photos. Let's stay updated!

France Hebdo @2022 – All Right Reserved. By Rivedin