Home Monde l’humanité n’est qu’à un faux pas de l' »anéantissement nucléaire »

l’humanité n’est qu’à un faux pas de l' »anéantissement nucléaire »

by admin
0 comment


AA / Washington / Michael Hernandez

Le Secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, a lancé une sévère mise en garde, lundi, affirmant que les conflits qui font rage dans le monde ont mis le monde à un seul faux pas de la guerre nucléaire.

S’adressant à l’Assemblée générale, alors que les Nations Unies procèdent à une évaluation – différée de deux ans – du Traité de non-prolifération nucléaire (TNP), Antonio Guterres a déclaré que les tensions géopolitiques « atteignent de nouveaux sommets » alors que les États tentent de se donner une « fausse sécurité » en stockant des armes nucléaires. Plus de 13 000 armes apocalyptiques sont actuellement détenues dans les arsenaux du monde entier.

« Les nuages qui se sont dissipés après la fin de la guerre froide se rassemblent à nouveau. Nous avons été extraordinairement chanceux jusqu’à présent, mais la chance n’est pas une stratégie ni un bouclier contre les tensions géopolitiques qui pourraient dégénérer en conflit nucléaire », a-t-il déclaré, ajoutant : « Aujourd’hui, l’humanité n’est qu’à une erreur de calcul de l’anéantissement nucléaire ».

Le Secrétaire général de l’ONU a souligné les tensions persistantes au Moyen-Orient et dans la péninsule coréenne, ainsi que « l’invasion de l’Ukraine par la Russie », au cours de laquelle le Kremlin s’est engagé à plusieurs reprises dans des manœuvres simulant le recours à l’arme nucléaire.

Lundi marque le début d’un mois consacré à une évaluation du TNP, au cours duquel les États tentent de parvenir à un consensus sur la manière de limiter davantage la prolifération nucléaire, bien que les attentes soient faibles quant à la possibilité de parvenir à un consensus.

La quasi-totalité des pays du monde sont signataires du TNP, qui vise à empêcher la propagation des armes et des technologies nucléaires. Seuls cinq pays – l’Inde, Israël, la Corée du Nord, le Pakistan et le Soudan du Sud – ont refusé de signer ou se sont retirés du pacte.

Selon Antonio Guterres, la conférence est « l’occasion de mettre au point les mesures qui permettront d’éviter certaines catastrophes et d’engager l’humanité sur une nouvelle voie vers un monde exempt d’armes nucléaires ».

« C’est aussi une chance de renforcer ce traité, et de l’adapter au monde préoccupant dans lequel nous vivons », a-t-il ajouté.

*Traduit de l’Anglais par Mourad Belhaj



Seulement une partie des dépêches, que l’Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l’AA, de manière résumée. Contactez-nous s’il vous plaît pour vous abonner.





Source link

You may also like

Leave a Comment

France Hebdo

“Il faut toujours se réserver le droit de rire le lendemain de ses idées de la veille.”

Newsletter

Subscribe my Newsletter for new blog posts, tips & new photos. Let's stay updated!

France Hebdo @2022 – All Right Reserved. By Rivedin