Home Sport Ligue 2: réduit à neuf, le Paris FC tient le choc à Sochaux

Ligue 2: réduit à neuf, le Paris FC tient le choc à Sochaux

by admin
0 comment


Pierre-Yves Hamel s’écroule, ivre de fatigue, sur la pelouse de Bonal. Comme ses coéquipiers du Paris FC, l’ancien attaquant de Lorient, est allé au bout de lui-même. S’il n’a pas eu de ballons dans la surface à exploiter, il a été précieux par sa capacité à garder le ballon et en défense grâce à son jeu de tête. Compte tenu du scénario du match, le Paris FC, qui a fini à… neuf (deux rouges), peut se satisfaire de ce point pris chez un autre prétendant à la montée en L1. Il ne pouvait, raisonnablement, pas espérer mieux. Mais il devra montrer un autre visage, samedi, contre Quevilly RM au niveau du jeu.

Ce qu’il faut retenir

La grosse erreur dès la 1ère minute du gardien Ivan Filipovic, qui se déchire totalement sur son dribble, avait donné le ton d’une première mi-temps assez cauchemardesque pour le Paris FC. Au passage, cette hésitation sans conséquence relance le débat du numéro 1 avec Vincent Demarconnay absent à Sochaux (covid). Dès la 12e minute, Lebobang Phiri, l’international Sud-Africain prêté par Rizespor (D1 Turquie), l’une des quatre recrues alignées d’entrée par Thierry Laurey, doit sortir, touché au mollet. Auteur d’un tacle mal maîtrisé sur Mauricio, Cyril Mandouki, le capitaine parisien est ensuite expulsé (37e).

À dix, le Paris FC évolue logiquement en bloc très bas et laisse le ballon aux Sochaliens. Mais hormis une petite frayeur sur un but refusé (à juste titre) pour hors-jeu à Sissoko (62e) et une frappe de Weissbeck au-dessus (72e), les Parisiens ont bien défendu. Après une contestation, Julien Lopez, qui avait déjà un jaune, est même expulsé (90e) et laisse ses coéquipiers terminer le match à neuf lors des cinq minutes du temps additionnel. Le Marseillais prend une énorme soufflante de la part de Laurey. Le regard de Lopez en direction de son entraîneur en dit long… Les dernières minutes sont irrespirables pour les Parisiens. Le premier tir cadré du match intervient à la 90e + 2 sur une tentative d’Amougoum bien captée par Filipovic. Mais le Paris FC a bien résisté. Il a fait preuve d’une énorme solidarité. C’est déjà ça.

Le joueur : Maxime Bernauer

Utilisé le plus souvent comme latéral droit la saison dernière, Maxime Bernauer devrait davantage évoluer dans l’axe de la défense cette saison avec l’arrivée de Julien Le Cardinal (SC Bastia). L’ancien joueur du Mans a effectué un sans-faute associé à Samir Chergui. Bernauer a symbolisé le bel état d’esprit défensif affiché par son équipe à Sochaux.

Le chiffre : 2

Le nombre de cartons rouges pris par le Paris FC lors de ce match à Sochaux. C’est déjà autant que durant toute la saison dernière avec Gaëtan Laura à l’AC Ajaccio en septembre et Moustapha Name (lors des barrages).

La réaction

« À neuf, je suis content de prendre un point. C’est le point de l’abnégation. C’est un bon résultat même si ça aurait pu être mieux en jouant à onze. Les garçons ont fait un gros match dans l’état d’esprit comme je l’attendais. Nous n’avons pas été trop mis en danger mais il aurait fallu finir à 11 pour espérer mieux. On savait que physiquement on n’était pas tout à fait prêts donc ça fait du bien au moral de résister comme ça. . Sur le carton rouge de Julien (Lopez), je ne peux être qu’énervé. Je l’avais prévenu, l’arbitre aussi mais il faut qu’il parle tout le temps alors qu’il avait déjà un jaune. On doit être beaucoup plus professionnels. Je n’ai rien contre Julien. Mais ça fait un an que je lui répète d’arrêter de parler. Il a cherché, il a trouvé et a été pris. Autant le rouge de Cyril (Mandouki) qui est un geste maladroit, je peux le tolérer mais pas ça… On était déjà à dix, on n’avait pas besoin de se retrouver à 9. À Julien de se faire pardonner maintenant… »

Thierry Laurey, entraîneur du Paris FC

Feuille de match

SOCHAUX – PARIS FC 0-0

Spectateurs : 12 647.

Arbitre : M : Petit

Avertissements. Sochaux : Henry (29e), Sissoko (62e) ; Paris FC : Iglesias (31e), Mandouki (37e), Lopez (65e).

Expulsions. Paris FC : Mandouki (37e), Lopez (90e).

Sochaux : Prevot – Henry, Agouzoul ((Meddah, 70e), Ozornwafor, Armougom – Viltard (Doumbia, 66e) Ndiaye, Weissbeck (cap.) – Mauricio (De Couto, 84e) ), Sissoko (Meyenda, 84e), Kalulu. Entr. : Guegan.

Paris FC : Filipovic – Le Cardinal, Chergui, Bernauer (Karamoko, 87e), Hanin (Hadjam, 87e) – Lasne, Mandouki (cap.) – Iglesias, Phiri (Lopez, 12e), Gory (Bamba, 78e) – Hamel. Entr. : Laurey.



Source link

You may also like

Leave a Comment

France Hebdo

“Il faut toujours se réserver le droit de rire le lendemain de ses idées de la veille.”

Newsletter

Subscribe my Newsletter for new blog posts, tips & new photos. Let's stay updated!

France Hebdo @2022 – All Right Reserved. By Rivedin