Home Monde Meurtre de Shinzo Abe: «Je ne comprendrai jamais le meurtre brutal de ce grand homme»

Meurtre de Shinzo Abe: «Je ne comprendrai jamais le meurtre brutal de ce grand homme»

by admin
0 comment


Publié

Après la mort violente de l’ancien Premier ministre japonais Shinzo Abe, les réactions ont été vives dans le monde. Tour d’horizon.

De l’Asie à l’Occident, les dirigeants du monde entier ont rendu hommage vendredi à l’ancien Premier ministre japonais Shinzo Abe et déploré la perte d’un «démocrate engagé» et «défenseur d’un ordre mondial multilatéral», après son assassinat durant un meeting.

L’Inde a par exemple décrété une journée de deuil national samedi en «solidarité» avec les Japonais, et le Brésil un deuil national de trois jours. Le président américain Joe Biden a estimé que l’assassinat de Shinzo Abe était une «tragédie pour le Japon et tous ceux qui l’ont connu». Le secrétaire d’État américain Antony Blinken a aussi déploré la perte d’un «dirigeant visionnaire» qui «a porté les relations entre (…) les États-Unis et le Japon, aux niveaux les plus élevés».

L’ancien président américain Barack Obama s’est dit «choqué et attristé» par l’assassinat de son «ami et partenaire de longue date», tandis que son successeur Donald Trump a rendu hommage à «un homme qui aimait et chérissait son magnifique pays, le Japon».

«Lourde perte irréparable»

«Je vous souhaite (…) du courage face à cette lourde perte irréparable», a déclaré le président russe Vladimir Poutine dans un télégramme de condoléances adressé à la mère et à la veuve de Shinzo Abe, selon un communiqué du Kremlin. «De beaux souvenirs de cet homme remarquable resteront pour toujours dans les cœurs de ceux qui le connaissaient», a-t-il souligné.

L’ambassade de Chine au Japon a, pour sa part, dit combien la Chine était «choquée». «L’ancien Premier ministre Abe a contribué à l’amélioration et au développement des relations sino-japonaises (…)», a déclaré un porte-parole de l’ambassade.

L’ancien Premier ministre japonais a été tué lors d’un meeting.

L’ancien Premier ministre japonais a été tué lors d’un meeting.

AFP

«Profondément attristé»

Le secrétaire général de l’Onu Antonio Guterrez s’est déclaré «profondément attristé» après «cet horrible meurtre». «J’ai eu le privilège de le connaître depuis des années et me souviendrai toujours de sa collégialité et de son engagement au multilatéralisme», a-t-il souligné.

Le secrétaire général de l’Otan Jens Stoltenberg s’est dit «profondément attristé par ce meurtre odieux», saluant «un défenseur de la démocratie», «mon ami et collègue depuis de nombreuses années». Le Japon est un partenaire clé de l’Alliance.

«Meurtre lâche et brutal»

La présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, a dénoncé sur Twitter le «meurtre lâche et brutal» d’un» grand démocrate et défenseur d’un ordre mondial multilatéral», dont l’attaque «choque le monde entier». «Je ne comprendrai jamais le meurtre brutal de ce grand homme. Japon, les Européens partagent votre deuil», a réagi de son côté le président du Conseil européen, Charles Michel.

«L’Italie est bouleversée par le terrible attentat qui frappe le Japon et son débat démocratique libre», a réagi le chef du gouvernement italien Mario Draghi. De son côté, le chancelier allemand Olaf Scholz s’est dit «stupéfait et profondément attristé», assurant être «aux côtés du Japon en ces heures difficiles». «C’est avec horreur que j’ai appris la nouvelle (…)», a réagi l’ex-chancelière Angela Merkel, se remémorant son «plaisir à travailler» avec un homme avec lequel la relation était «empreinte de confiance».

«Le Japon perd un grand Premier ministre»

«Le Japon perd un grand Premier ministre, qui dédia sa vie à son pays et œuvra à l’équilibre du monde», a réagi le président français Emmanuel Macron. «C’est un homme d’État qui disparaît et c’est une perte pas simplement pour le Japon mais aussi pour l’ensemble de la communauté internationale», a déclaré l’ancien président français François Hollande.

La reine Elizabeth II s’est dite «profondément attristée» après la mort de Shinzo Abe. «Ma famille et moi avons été profondément attristés d’apprendre la mort soudaine et tragique de l’ancien Premier ministre Shinzo Abe», a déclaré la souveraine. «Incroyablement triste pour Shinzo Abe. Nombreux sont ceux qui se souviendront du leadership mondial, dont il a fait preuve en des temps difficiles», a tweeté le Premier ministre démissionnaire britannique Boris Johnson.

Le Premier ministre indien Narendra Modi a décrété une journée de deuil national samedi dans son pays en l’honneur de Shinzo Abe. «Je suis choqué et attristé au-delà des mots par la disparition tragique de l’un de mes plus chers amis, Shinzo Abe», a-t-il écrit sur Twitter. «Nous sommes solidaires de nos frères et sœurs japonais dans ce moment difficile».

(AFP)





Source link

You may also like

Leave a Comment

France Hebdo

“Il faut toujours se réserver le droit de rire le lendemain de ses idées de la veille.”

Newsletter

Subscribe my Newsletter for new blog posts, tips & new photos. Let's stay updated!

France Hebdo @2022 – All Right Reserved. By Rivedin