Home Monde Nucléaire: La fenêtre va se refermer pour l’Iran dans «quelques semaines»

Nucléaire: La fenêtre va se refermer pour l’Iran dans «quelques semaines»

by admin
0 comment


Publié

NucléaireLa fenêtre va se refermer pour l’Iran dans «quelques semaines»

L’Iran dispose d’une «fenêtre d’opportunité» de seulement «quelques semaines» pour parvenir à un accord sur son programme nucléaire, a déclaré mardi la cheffe de la diplomatie française.

Catherine Colonna le 4 juillet 2022 à Paris.

Catherine Colonna le 4 juillet 2022 à Paris.

AFP

«Nous avons fait preuve d’une très grande patience mais la situation actuelle n’est plus tenable parce que depuis des mois l’Iran adopte une posture dilatoire», a estimé Catherine Colonna mardi soir devant la commission des Affaires étrangères de l’Assemblée nationale.  «Il reste encore une fenêtre d’opportunité, un espace ouvert, pour que l’Iran se décide enfin à accepter l’accord qu’il a contribué à bâtir, mais le temps passe vite», a-t-elle ajouté. «Le temps presse, Téhéran doit en prendre conscience», a-t-elle souligné. «La fenêtre d’opportunité va se fermer dans quelques semaines. Il n’y aura pas de meilleur accord que celui qui est sur la table.»

Un accord encadrant le programme nucléaire de la République islamique – accusée de vouloir se doter de la bombe atomique ce qu’elle a toujours démenti – a été conclu en 2015 par l’Iran et six puissances (Russie, États-Unis, Chine, France, Royaume-Uni et Allemagne).

Visite de Biden en Arabie saoudite

Mais ce pacte est moribond depuis le retrait unilatéral des États-Unis en 2018 sur décision du président de l’époque, Donald Trump, qui jugeait le texte insuffisant et a rétabli les sanctions économiques américaines contre Téhéran. En riposte, la République islamique s’est progressivement affranchie des limites imposées à son programme nucléaire, tout en continuant de nier vouloir se doter de la bombe atomique.

Depuis avril 2021, des négociations ont été lancées pour tenter de ressusciter l’accord, aussi connu sous son acronyme anglais JCPOA – en vain jusqu’à présent.  Des pourparlers indirects ont eu lieu fin juin à Doha entre les États-Unis et l’Iran, par l’intermédiaire de l’Union européenne, mais n’ont permis «aucun progrès» selon Washington.

Le dossier sera au cœur de la visite au Moyen-Orient du président américain Joe Biden, attendu mercredi en Israël puis vendredi à Jeddah en Arabie saoudite. «Mon administration va continuer à accroître la pression diplomatique et économique jusqu’à ce que l’Iran soit prêt à revenir au respect de l’accord, tout comme je suis prêt à le faire», a indiqué le locataire de la Maison-Blanche dans une tribune publiée samedi dernier.

(AFP)





Source link

You may also like

Leave a Comment

France Hebdo

“Il faut toujours se réserver le droit de rire le lendemain de ses idées de la veille.”

Newsletter

Subscribe my Newsletter for new blog posts, tips & new photos. Let's stay updated!

France Hebdo @2022 – All Right Reserved. By Rivedin