Home Monde Ottawa offre 50 millions de dollars pour aider l’Ukraine à stocker et à exporter sa récolte

Ottawa offre 50 millions de dollars pour aider l’Ukraine à stocker et à exporter sa récolte

by admin
0 comment


AA / Montréal / Hatem Kattou

Le Premier ministre canadien, Justin Trudeau, s’est engagé, dimanche, en marge du sommet du G7 en Allemagne, à offrir une aide de 50 millions de dollars pour empêcher le grain ukrainien de pourrir dans les ports bloqués par la Russie.

C’est ce qui ressort d’une série de tweets publiés, dimanche, par Justin Trudeau sur son compte officiel.

Le montant, qui sera versé dans un fonds spécial du G7, sera destiné aux agriculteurs et fermiers ukrainiens afin de relancer leur production, de nourrir la population, autre qu’ukrainienne, et à exporter les récoltes ainsi qu’à renforcer le stockage des céréales, a indiqué Trudeau.

« Le Canada a une précieuse expérience en stockage de céréales. Le savoir et l’expérience de nos agriculteurs seront très utiles. On va continuer de travailler avec des partenaires pour venir en aide à l’Ukraine et pour atténuer la crise mondiale de la sécurité alimentaire », a-t-il ajouté.

Trudeau a souligné, également, vouloir « travailler de concert avec les autres membres du G7 pour adopter des mesures destinées à freiner la famine provoquée par l’invasion de l’Ukraine par la Russie ».

Pour cela, le Canada s’est engagé à acheminer du matériel et des équipements de pointe pour venir en aide à l’Ukraine afin d’entreposer sa récolte de grains et pour l’aider à la mettre sur le marché.

Détaillant cette aide, la ministre canadienne de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire, Marie-Claude Bibeau, a précisé, dans une interview accordée à un média local, qu’il s’agit essentiellement de silos mobiles.

Il convient de noter qu’au cours de la semaine écoulée, le port ukrainien de Mykolaïv (sud), où sont situées les installations d’entreposage d’huile végétale d’une compagnie canado-néerlandaise du nom de Viterra, a été la cible de missiles russes.

Justin Trudeau est arrivé en Allemagne, dimanche, pour participer au Sommet du G7, au terme d’une visite de quatre jours au Rwanda, où il avait pris part à un sommet des 54 pays du Commonwealth.

Durant ce sommet organisé à Kigali, Trudeau a souligné, notamment, que « l’insécurité alimentaire a augmenté de façon considérable à l’échelle mondiale au cours des dernières années, et elle est maintenant exacerbée par l’invasion illégale de l’Ukraine par la Russie ».

Pour contribuer d’ailleurs à réduire l’impact de cette insécurité alimentaire, la ministre de l’Agriculture canadienne a indiqué que son pays envisage d’accroître de 44 % sa production de blé, par rapport à l’année dernière.

Cette hausse, a-t-elle relevé, sera destinée à «améliorer l’approvisionnement des pays au Moyen-Orient, en Asie et en Afrique qui dépendent du grain ukrainien et qui sont menacées par l’insécurité alimentaire».



Seulement une partie des dépêches, que l’Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l’AA, de manière résumée. Contactez-nous s’il vous plaît pour vous abonner.





Source link

You may also like

Leave a Comment

France Hebdo

“Il faut toujours se réserver le droit de rire le lendemain de ses idées de la veille.”

Newsletter

Subscribe my Newsletter for new blog posts, tips & new photos. Let's stay updated!

France Hebdo @2022 – All Right Reserved. By Rivedin