Home Politique Oui, la député LFI Manon Aubry a bien voté par erreur pour la prolongation du pass sanitaire au parlement européen

Oui, la député LFI Manon Aubry a bien voté par erreur pour la prolongation du pass sanitaire au parlement européen

by admin
0 comment


Pas une journée ne passe sans que la Nupes se retrouve en tendance sur Twitter. Ce vendredi matin, c’est au tour de la députée européenne de la France Insoumise, Manon Aubry, de faire parler d’elle. Plusieurs internautes l’accusent de trahison. « Comment ne pas être dégoutté par la duplicité de Manon Aubry 32 ans, députée européenne LFI ?
Elle a voté en faveur de la prolongation du pass sanitaire en Europe limitant les droits fondamentaux des Européens », écrivent certains.

Certains tombent de haut puisque celle qui est aussi la présidente du groupe de la gauche au Parlement européen s’était toujours exprimé contre ce pass. En septembre 2021, elle annonçait sur le plateau de France 24 qu’il s’apparentait à un « outil inédit en matière de restriction des libertés ».

Et elle a confirmé ce point du vue pas plus tard que jeudi, sur Twitter : « Le #PassSanitaire est à la fois inefficace face au Covid et dangereux pour nos libertés. » Qu’est ce qui se cache derrière toutes ces incohérences ? 20 Minutes fait le point.

FAKE OFF

Ce jeudi 23 juin se tenait bel et bien le vote au Parlement européen sur l’éventuelle prolongation du pass sanitaire. L’élue LFI s’est exprimée à ce sujet en tweetant : « Loin d’avoir prouvé son efficacité, je vote bien entendu contre ce dispositif en cohérence avec mes votes précédents. » Jusque-là tout semble clair. Mais à la ligne suivante, elle soulève le doute : « J’ai fait une erreur technique au moment du vote, corrigée ensuite. »

Manon Aubry publie la liste des votes de la journée disponible ici. Le point 19 concerne le pass pour les Européens, et le point 21 vise les ressortissants de pays tiers. Dans les deux cas, le nom d’Aubry est visible dans la partie « – » qui signifie, comme l’indique la légende en haut du document « contre ». Son changement de vote est donc bien inscrit dans le PV, ceci car « les demandes de corrections et intentions de vote reçues avant 18h30 sont publiées le jour même », mentionne le site du Parlement.

Mais les internautes ne sont pas convaincus. Le document explique comment sont gérées ces corrections et indique (page 2 du PV) : « Les corrections et intentions de vote se trouvent dans ce document sous les points de vote correspondants. Elles sont mentionnées pour information uniquement et ne modifient en rien le résultat de vote tel qu’annoncé en plénière. » Ce que comprennent donc certains, c’est que, même si elle a corrigé son erreur, son premier vote sera celui qui comptera dans le résultat final.

A ce sujet, le Parlement européen précise en effet à 20 Minutes : « Ce second vote modifié ne change pas le résultat effectif du vote en plénière. » Et d’ajouter : « C’est la voix POUR qui est retenue dans le résultat final global, même si elle a notifié ensuite son intention de voter CONTRE. » Une erreur technique sans grandes conséquences, puisque la prolongation du pass sanitaire européen jusqu’en juin 2023 a de toute façon été votée à une très large majorité. 





Source link

You may also like

Leave a Comment

France Hebdo

“Il faut toujours se réserver le droit de rire le lendemain de ses idées de la veille.”

Newsletter

Subscribe my Newsletter for new blog posts, tips & new photos. Let's stay updated!

France Hebdo @2022 – All Right Reserved. By Rivedin