Home Sport Parkour : Évry-Courcouronnes inaugure un nouveau parc dédié à l’art du déplacement

Parkour : Évry-Courcouronnes inaugure un nouveau parc dédié à l’art du déplacement

by admin
0 comment


À Évry-Courcouronnes (Essonne), les derniers coups de pinceau ont été donnés cette semaine pour l’ouverture du premier parc d’entraînement en extérieur consacré à l’art du déplacement. Dans la ville d’origine des Yamakasi, plusieurs agrès ont été disposés sur une surface de 250 m2 : « Il y a des barres asymétriques qui imitent des échafaudages de chantier et des blocs de béton pour s’exercer aux sauts et au franchissement d’obstacle », détaille François Terrien, de l’Académie d’art du déplacement (ADD).

Au sol, un parterre composé de copeaux de bois permet d’amortir les chocs et d’éviter les blessures.

La «Vallée d'art du déplacement», un parc dédié à la pratique du Parkour, doit être inaugurée ce samedi à Évry-Courcouronnes.
La «Vallée d’art du déplacement», un parc dédié à la pratique du Parkour, doit être inaugurée ce samedi à Évry-Courcouronnes. LP/William William MINH HAO NGUY

La « Vallée d’art du déplacement » a été cofinancée par la municipalité et l’agglomération, à hauteur de 60 000 euros. Elle doit être inaugurée à l’occasion d’Évry Move, un rassemblement de spécialistes de la discipline, qui débute ce samedi pour une semaine dans la première ville de l’Essonne. « Ce lieu n’a pas été choisi au hasard », souligne Medhy Zeghouf, adjoint au maire en charge de la culture et du patrimoine. Il est en effet situé sur la place Pierre-Mendès-France, terrain de jeu habituel des Yamakasi. Et juste en face du Manpower, le fameux spot de saut visité chaque année par des pratiquants du monde entier.

« Faciliter la pratique sans dénaturer l’essence de ce sport »

« L’art du déplacement est une chance pour la ville d’Évry et un vrai moteur d’attractivité », se félicite Medhy Zeghouf. L’élu est aussi conscient du danger inhérent à cette discipline pratiquée entre les immeubles : « Le risque zéro n’existe pas. Notre but est de faciliter la pratique en ville sans dénaturer l’essence de ce sport. »

François Terrien, coach de l’ADD l’assure, ce nouveau parc est une main tendue précieuse vers les adeptes du Parkour. « Cela nous donne accès à un certain nombre d’obstacles pour notre entraînement quotidien. Cela bénéficiera aux novices comme aux plus confirmés. Les jeunes grimperont toujours sur les toits. À défaut de pouvoir les en empêcher, nous essayons d’offrir un cadre aux enfants pour éviter les accidents. »



Source link

You may also like

Leave a Comment

France Hebdo

“Il faut toujours se réserver le droit de rire le lendemain de ses idées de la veille.”

Newsletter

Subscribe my Newsletter for new blog posts, tips & new photos. Let's stay updated!

France Hebdo @2022 – All Right Reserved. By Rivedin