Home Sport «Personne n’y croit jamais» : Christophe Laporte regrette les soupçons de dopage autour de l’équipe du Maillot jaune

«Personne n’y croit jamais» : Christophe Laporte regrette les soupçons de dopage autour de l’équipe du Maillot jaune

by admin
0 comment


Un vainqueur du Tour, Jonas Vingegaard, impressionnant de régularité et qui s’offre deux étapes. Un omniprésent Maillot vert, Wout van Aert, trois étapes dans la besace. La Jumbo-Visma a cadenassé cette Grande Boucle avec une performance collective hors normes qui, de par le passif du cyclisme, a rapidement relancé les soupçons de dopage autour de l’équipe néerlandaise. Des accusations que regrette Christophe Laporte, seul Français de cette équipe et unique tricolore à avoir levé les bras pendant ces trois semaines.

« Je sais bien que certains ne croient pas à nos performances, glisse le coureur de 29 ans dans une interview accordée à L’Equipe ce mardi. Ces derniers jours, il y a eu beaucoup de critiques, c’est toujours pareil, le coureur qui gagne le Tour, personne n’y croit jamais. Le cyclisme a du mal à laver son image, c’est malheureux. »

Déjà samedi, après la victoire de van Aert sur le contre-la-montre à Rocamadour, les Jumbo-Visma avaient été interpellés sur ces soupçons de dopage. Le Belge n’avait pas apprécié cette « question de merde ». « Dès qu’on gagne, on nous la pose. Ça veut dire quoi ? On est bons, donc on doit se défendre ? On a travaillé très dur pour en arriver là, le vélo a changé, s’était-il agacé en conférence de presse. Ça ne fait pas plaisir de répondre à ce genre de questions. On fait tous les contrôles, à chaque moment de l’année, ils peuvent venir nous tester chez nous. Regardez l’équipe, comme on a progressé. On ne vient pas de nulle part. »

« On est propres »

« On est propres, avait répondu, plus calmement, son leader danois Jonas Vingegaard. Je peux vous le garantir, vous le dire à tous et toutes. Personne ne fait quelque chose d’illégal. Si on a été si bon c’est parce qu’on a fait une super préparation. On fait des stages en altitude et on va très loin pendant ces stages. On fait de notre mieux en termes de matériel, d’alimentation… C’est la raison pour laquelle vous devez nous faire confiance. »

Après sept années au sein de la formation française Cofidis, Laporte a intégré la Jumbo-Visma cette saison, avec qui il a remporté la première étape de Paris-Nice et cette 19e étape sur la Grande Boucle. « J’entends ce qu’on dit sur moi : Laporte, il n’avançait pas et maintenant, il gagne sur le Tour. Même ceux qui suivent le vélo n’essaient pas de comprendre, de se rendre compte qu’une équipe avec un tel budget, avec des coureurs de ce niveau et une organisation autour où le niveau d’exigence est à 100 %, cela explique beaucoup de choses. »

La Jumbo-Visma n’est pas la première équipe à avoir été visée par des soupçons de dopage. Ces deux dernières années, la formation UAE Emirates du double vainqueur Tadej Pogacar a également eu droit à de nombreuses polémiques sur le sujet, notamment à cause d’un encadrement largement impliqué dans des affaires de ce genre par le passé.



Source link

You may also like

Leave a Comment

France Hebdo

“Il faut toujours se réserver le droit de rire le lendemain de ses idées de la veille.”

Newsletter

Subscribe my Newsletter for new blog posts, tips & new photos. Let's stay updated!

France Hebdo @2022 – All Right Reserved. By Rivedin