Home Monde Philippines: une fusillade dans une université de Manille fait 3 morts

Philippines: une fusillade dans une université de Manille fait 3 morts

by admin
0 comment


Publié

PhilippinesUne fusillade dans une université de Manille fait 3 morts

L’attaque s’est produite dimanche, alors que des étudiants en droit et leurs familles arrivaient à la haute école pour une cérémonie de remise des diplômes. Le tireur présumé a été arrêté.

Selon les autorités, l’attaque de dimanche à l’université d’Ateneo semble être un assassinat ciblé, puisqu’une ancienne maire d’une province du sud des Philippines figure parmi les victimes, tout comme son assistant.

Selon les autorités, l’attaque de dimanche à l’université d’Ateneo semble être un assassinat ciblé, puisqu’une ancienne maire d’une province du sud des Philippines figure parmi les victimes, tout comme son assistant.

Photo d’illustration/Wikipédia/Patrickroque01/CC BY-SA 4.0

Trois personnes ont été tuées dimanche lors d’une fusillade dans une université de la capitale philippine, Manille, dans ce qui semble être un assassinat ciblé selon les autorités. L’incident s’est produit à l’université Ateneo alors que des étudiants en droit et leurs familles arrivaient pour une cérémonie de remise de diplômes à laquelle devait assister le président de la Cour suprême. Le tireur présumé a été placé en détention.

Rose Furigay, ancienne maire d’une ville de la province méridionale rétive de Basilan, dont la fille figurait parmi les diplômés, a été tuée, a déclaré Joy Belmonte, maire de l’agglomération où s’est déroulée la fusillade. L’assistant de Rose Furigay et un agent de sécurité de l’université sont également morts. La fille de l’ancienne maire de Basilan a été blessée et se trouve dans un «état stable» à l’hôpital, selon la police. «Nous sommes très désemparés et endeuillés par cet événement», a déclaré Joy Belmonte.

Un pays aux règles sur les armes à feu laxistes

Les fusillades dans les écoles et les universités sont rares aux Philippines, malgré des règles laxistes sur les armes à feu. Mais les assassinats ciblés de politiciens sont assez courants, en particulier pendant les élections. Sur Twitter, le président philippin Bongbong Marcos s’est dit «choqué et attristé par les événements d’aujourd’hui à la remise des diplômes à Ateneo. Nous pleurons avec ceux qui sont en deuil, blessés et tous ceux qui garderont de profondes cicatrices de cette expérience».

(AFP)





Source link

You may also like

Leave a Comment

France Hebdo

“Il faut toujours se réserver le droit de rire le lendemain de ses idées de la veille.”

Newsletter

Subscribe my Newsletter for new blog posts, tips & new photos. Let's stay updated!

France Hebdo @2022 – All Right Reserved. By Rivedin