Home Monde Plus de 100 « terroristes » neutralisés en un mois (Armée)

Plus de 100 « terroristes » neutralisés en un mois (Armée)

by admin
0 comment


AA / Ouagadougou / Dramane Traoré

L’armée burkinabè a affirmé vendredi, avoir neutralisé 114 « terroristes » dans diverses opérations antiterroristes menées du 15 juillet au 15 août et qui ont couté la vie à quatre soldats, quatorze combattants volontaires pour la défense de la patrie (VDP, supplétifs de l’armée) et cinq civils.

Selon le bulletin mensuel de l’armée burkinabè publié ce vendredi, au moins 50 « terroristes » ont été neutralisés le 25 juillet dernier dans une riposte à une tentative d’attaque du détachement militaire de Kelbo (Sahel) précisant que des véhicules pickup, une trentaine de motos et d’importantes quantités d’armement ont été récupérés.

Le document indique également qu’à la suite d’une embuscade ayant visé le 04 août courant, une unité du détachement militaire de Bourzanga (Centre-nord) une riposte a été engagée et a permis de neutraliser au moins 34 « terroristes » et de récupérer leur logistique.

Lors de cette opération, quatre soldats et neuf supplétifs de l’armée burkinabè ont été tués, a déploré l’armée.
« La prompte contribution du partenaire français a permis l’évacuation diligente des blessés vers les centres de santé », a précisé l’armée burkinabè.

Le bulletin rappelle que le 08 août 2022, des « terroristes » ont attaqué la localité de Sima dans la commune de Seguenega (Nord), causant la mort de cinq supplétifs de l’armée et cinq civils, et provoqué une vague de déplacement des populations.

« Des unités militaires ont été déployées dans la zone pour conduire des opérations de sécurisation. Ce qui a permis un retour rapide des populations dans la localité et celles environnantes », a assuré l’armée.

D’autres opérations de ciblage, conduites dans les régions du Nord, de l’Est, du Centre est, du Sahel, de la Boucle du Mouhoun et du Centre ouest ont permis de neutraliser une trentaine de « terroristes », détruire des bases logistiques dont le camion-citerne enlevé dernièrement dans la zone de Nouna, et interpeller « plusieurs informateurs et logisticiens terroristes », indique le bulletin.

De façon générale, sur la période du 15 juillet au 15 août 2022, l’on constate, comparativement au mois écoulé, une « diminution du nombre d’incidents à caractère terroriste ainsi qu’une baisse du nombre de victimes civiles », a noté l’armée.

« L’amélioration des capacités de ciblage et d’intervention des Force de défense et de sécurité a permis d’engager un processus de reprise du contrôle de certains grands axes », note-t-il.

L’armée a assuré avoir constaté « des retours progressifs » de populations dans certaines zones comme Nagaré, Thiou et Seytenga (Sahel), mais aussi des départs de populations pour des raisons sécuritaires dans des zones comme Bourasso ou Namissiguima (Nord-Ouest) »

Depuis 2015, le Burkina Faso est en proie à des attaques terroristes qui ont fait de nombreuses victimes et plus de 1,9 million de déplacés internes.

Le pays connaît la plus importante vague de déplacements de personnes à cause du terrorisme, dans le Sahel, selon le Comité international de la Croix rouge au Burkina Faso (CICR), qui précise que trois personnes déplacées sur quatre dans le Sahel sont du Burkina Faso.



Seulement une partie des dépêches, que l’Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l’AA, de manière résumée. Contactez-nous s’il vous plaît pour vous abonner.





Source link

You may also like

Leave a Comment

France Hebdo

“Il faut toujours se réserver le droit de rire le lendemain de ses idées de la veille.”

Newsletter

Subscribe my Newsletter for new blog posts, tips & new photos. Let's stay updated!

France Hebdo @2022 – All Right Reserved. By Rivedin