Home Monde près de 400 mille personnes en insécurité alimentaire aiguë (Rapport)

près de 400 mille personnes en insécurité alimentaire aiguë (Rapport)

by admin
0 comment


AA / Lomé / Alphonse LOGO

Au Togo, 386 069 personnes doivent souffrir d’insécurité alimentaire aiguë sur la période de juin à août 2022, selon une note d’information de l’Organisation des Nations Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture au Togo (FAO-Togo) publiée ce jeudi 07 Juillet 2022.

L’organisation onusienne s’est référée au cadre harmonisé du pays en date de mars 2022 et dans sa projection sur la période juin-août 2022.

Cette note portait publication du rapport sur l’état de la sécurité alimentaire et de la nutrition dans le monde (SOFI), édition 2022.

Ce nombre représente 6,59 % de la population togolaise. Soit une augmentation de 89 % par rapport à la même période de l’an dernier, indique la même note.

Pour la même période, près de 20% de la population sont sous pression et menacés d’insécurité alimentaire.

–La faim a touché 278 millions de personnes en Afrique en 2021

Le rapport 2022 sur l’état de la sécurité alimentaire et de la nutrition dans le monde a été élaboré conjointement par la FAO (l’Organisation des Nations Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture), le FIDA (Fonds international de développement agricole), l’UNICEF (Fonds des Nations Unies pour l’Enfance), l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) et le PAM Programme Alimentaire Mondial).

Selon ce rapport, la faim a encore gagné du terrain dans le monde en 2021. Et cette tendance, indique-t-il, montre que « les inégalités, entre et dans les pays, s’accentuent ».

« Après être restée relativement stable depuis 2015, la prévalence de la sous-alimentation (PoU) a bondi de 8 à 9,3 % entre 2019 et 2020, puis a augmenté à un rythme moins soutenu en 2021, passant à 9,8 % », indique-t-il.

Il précise qu’ « entre 702 et 828 millions de personnes souffraient de la faim en 2021 », soit 103 millions de plus entre 2019 et 2020 et 46 millions de plus en 2021, si l’on prend en compte le milieu de la fourchette.

« Après une aggravation entre 2019 et 2020 en Afrique, en Asie, en Amérique latine et aux Caraïbes, la faim a continué d’augmenter en 2021, mais à un rythme plus lent. En 2021, la faim a touché 278 millions de personnes en Afrique, 425 millions en Asie et 56,5 millions en Amérique latine et dans les Caraïbes », note ce rapport.

D’après les projections, près de 670 millions de personnes souffriront encore de la faim en 2030.

C’est à dire 8 % de la population mondiale, soit la même proportion qu’en 2015, date à laquelle le Programme de développement durable à l’horizon 2030 a été lancé.

Après une forte hausse en 2020, la prévalence mondiale de l’insécurité alimentaire modérée ou grave est restée globalement inchangée en 2021, mais l’insécurité alimentaire grave a augmenté.

Quelque 2,3 milliards de personnes étaient en situation d’insécurité alimentaire modérée ou grave en 2021.



Seulement une partie des dépêches, que l’Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l’AA, de manière résumée. Contactez-nous s’il vous plaît pour vous abonner.





Source link

You may also like

Leave a Comment

France Hebdo

“Il faut toujours se réserver le droit de rire le lendemain de ses idées de la veille.”

Newsletter

Subscribe my Newsletter for new blog posts, tips & new photos. Let's stay updated!

France Hebdo @2022 – All Right Reserved. By Rivedin