Home Sport PSG-Osaka : Neymar brille, Paris cartonne

PSG-Osaka : Neymar brille, Paris cartonne

by admin
0 comment


Le PSG s’est largement imposé 6-2 face au gamba Osaka ce lundi pour son dernier match de préparation avant le Trophée des champions face à Nantes dimanche prochain. Sur la pelouse du Panasonic Stadium de Suita, les Parisiens n’ont pas manqué d’impact en attaque mais l’équipe manque encore d’équilibre, comme le prouvent les deux matchs encaissés.

L’homme du match : Neymar

Il ne manquait plus que lui. Après avoir vu Leo Messi s’accaparer la lumière lors du premier test face au Kawasaki Frontale (2-1), vu Kylian Mbappé tenir le premier rôle sur la scène des Urawa Red Diamonds (3-1), Neymar a, à son tour, joué les ambianceurs pour le PSG ce lundi soir. Les 38 251 spectateurs ont pourtant longtemps cru que Masasaki Higashiguchi, l’étonnant portier du Gamba, allait réussir à voler la vedette aux stars parisiennes à force de multiplier les arrêts réflexes face à Messi (4e), Neymar (6e, 15e), Sarabia (11e, 20e) ou Hakimi (27e). C’était sans compter sur le Brésilien qui finira par être impliqué sur quatre des cinq réalisations parisiennes.

A l’origine du but inscrit par Pablo Sarabia (le 2e du stage) d’une reprise à bout portant, le numéro 10 parisien s’est ensuite fait justice sur un penalty (généreux ?) qu’il avait provoqué (31e), offert un caviar à Leo Messi dans les six mètres (39e) et signé son premier doublé de la saison en convertissant la passe en profondeur de Messi en remportant son face à face avec Higashiguchi (60e). Seul le but de Mendes sur une frappe croisée du gauche, consécutif à une ouverture de Vitinha (37e), n’aura donc pas eu besoin de sa technique pour faire évoluer le tableau d’affichage durant les 70 minutes qu’il a passé sur la pelouse. Lors du sixième but inscrit par Mbappé, sur un penalty qu’il avait lui même provoqué (86e), le Brésilien était déjà sorti.

Le chiffre : 2

Paris a encaissé 2 buts et c’est le point noir, à n’en pas douter, de la soirée. Samedi, à l’issue du match face aux Red Diamonds, Galtier avait assuré que son équipe devait « encore beaucoup s’améliorer sur sa capacité à concéder moins d’occasions. » Ce soir-là, pourtant, Paris n’avait encaissé aucun but. Le constat est forcément le même à l’isue de ce dernier test puisque Pari a non seulement encore été déstabilisé à plusieurs reprises sur le plan défensif, mais il a surtout concédé deux buts face au Gamba. Le premier inscrit par Kurokawa au milieu d’une fdôret de jambes près que Donnarumma ait repoussé une premier fois le danger (34e). Le second sur une action à une touche de balle que Yamami, parfaitement servi au point de penalty, a conclu de l’intérieur du droit (70e). Pas de quoi rassurer Christophe Galtier à moins d’une semaine du Trophée des Champions face à Nantes.

Le fait du match

Une fois n’est pas coutume, il aura eu lieu après le coup de sifflet final. Avant de s’envoler en pleine nuit afin de rejoindre Paris mardi au petit matin, le PSG a pris soin de soigner ses adieux avec le public japonais. Lui, qui s’était rendu en nombre aux entraînements ouverts au public et qui a garni les gradins lors des trois tests amicaux, a vu Marquinhos, le capitaine parisien, venir le remercier en personne sur la pelouse. « Au nom de tous les joueurs, du staff et du président, je tiens à remercier les trois équipes que nous avons affrontées et tout le public japonais qui nous a accueilli avec beaucoup de chaleur et d’énergie. C’est la deuxième fois que je viens ici, j’étais venu avec la sélection. Je suis très content de l’énergie que vous nous avez donné. Arigato gozaimasu (ndlr : merci beaucoup). »



Source link

You may also like

Leave a Comment

France Hebdo

“Il faut toujours se réserver le droit de rire le lendemain de ses idées de la veille.”

Newsletter

Subscribe my Newsletter for new blog posts, tips & new photos. Let's stay updated!

France Hebdo @2022 – All Right Reserved. By Rivedin