Home Monde Sécheresse: De multiples incendies ravagent le sud de la France

Sécheresse: De multiples incendies ravagent le sud de la France

by admin
0 comment


Publié

Jeudi, le sud de la France était victime de nombreux départs de feu en raison d’un fort mistral et d’une sécheresse précoce.

Les pompiers ont fort à faire dans le sud de la France.

Les pompiers ont fort à faire dans le sud de la France.

AFP

Attisés par des «conditions météorologiques extrêmes», avec un fort mistral et des sols victimes d’une sécheresse précoce, de multiples incendies ont frappé les régions touristiques du sud de la France, jeudi après-midi, obligeant les pompiers à déployer des centaines d’hommes et d’importants moyens aériens.

Dans le massif verdoyant des Cévennes, au nord du Gard, un feu «en évolution très défavorable» «dans une végétation dense», vers le hameau reculé de Bordezac, inquiétait les soldats du feu en fin d’après-midi. «Ce feu est, comment dire, un méga feu», a ainsi expliqué à l’AFP le commandant Tanguy Salgues, chargé de communication des pompiers du Gard, selon qui «plusieurs centaines d’hectares ont déjà été brûlés».

«C’est une situation extrêmement défavorable»

«Des villages vont probablement être impactés par le feu dans les heures qui viennent», craignait même ce responsable: «C’est une situation extrêmement défavorable et très critique sur la zone, parce que le vent ne se calme et que ce n’est pas parti pour se calmer demain! On ne voit pas bien comment pour l’instant on va pouvoir l’arrêter ce feu. (…) Ça va continuer cette nuit et plusieurs jours».

«Il n’est pas impossible que les villages en lisère de forêt aient des maisons impactées par le feu», a-t-il prévenu. Dans la même zone, un premier incendie parti sur la commune de Générac, plus tôt dans l’après-midi, a mobilisé 120 pompiers face à un feu qui en fin de journée avait déjà dévoré 150 hectares de végétation basse et de pins.

Trente-cinq départs de feu

Dans le sud-est de la France où les premiers touristes affluent en ce début de vacances estivales, quelque 35 départs de feu ont dû être traités dans la journée les pompiers du département des Bouches-du-Rhône. Et notamment à Arles, vers midi, avec un feu parti depuis des roseaux et des broussailles dans une zone commerciale.

Poussé par un fort mistral, l’incendie s’était rapidement propagé pour finalement sauter la Nationale 113, un axe stratégique assurant la jonction de l’autoroute A54 entre Nîmes et Marseille, et la couper dans les deux sens. Sur le secteur, quatre Canadair et jusqu’à 185 pompiers se sont livrés toute l’après-midi à une sorte de «guérilla urbaine» pour «tout faire» pour éviter que le feu n’atteigne les habitations ou les commerces proches.

Au moins huit maisons ont été endommagées, mais plusieurs centaines ont pu être préservées, selon les pompiers. Les rafales ont atteint jusqu’à 85 km/h jeudi dans les Bouches-du-Rhône, où la préfecture avait interdit l’accès aux 25 massifs du département, depuis le Parc national des calanques jusqu’aux Alpilles toutes proches d’Arles.

(AFP)





Source link

You may also like

Leave a Comment

France Hebdo

“Il faut toujours se réserver le droit de rire le lendemain de ses idées de la veille.”

Newsletter

Subscribe my Newsletter for new blog posts, tips & new photos. Let's stay updated!

France Hebdo @2022 – All Right Reserved. By Rivedin