Home Afrique Situation sécuritaire dans la Préfecture de la Nana-Mambéré en visioconférence

Situation sécuritaire dans la Préfecture de la Nana-Mambéré en visioconférence

by admin
0 comment


 L’enjeu de cette visioconférence appuyée par la Mission multidimensionnelle intégrée pour la stabilisation en République Centrafricaine (MINUSCA), porte essentiellement sur les causes de la crise dans la Préfecture de la Nana-Mambéré, et proposer des solutions pour la consolidation de la paix durable.
 
Les deux intervenants se sont penchés sur la situation sécuritaire dans la Préfecture de la Nana-Mambéré et aussi, dans les autres Préfectures ainsi que le partenariat entre la MIUSCA et les autorités locales.
 
Vladimir Monteiro, a relevé que la Représentante spéciale du Secrétaire général des Nations-Unies en République Centrafricaine, Valentine Rugwabiza a rendu  hommage aux casques bleus du contingent Marocains de la MINUSCA, morts accidentellement dimanche dernier à RafaÏ, dans la Préfecture du Haut-Mbomou.
 
Il a certifié que ces deux casques bleus et leurs compères étaient en train de  traverser la rivière Chinko à bord d’un hors-bord pour une mission de ravitaillement en vivre pour les autres unités, et c’est à ce moment que le drame s’est produit.
 
S’agissant de la justice et des affaires pénitentiaires, le Porte-parole a indiqué que le 20 juin prochain débutera la première session criminelle de l’année 2022 de la cour criminelle de Bouar. Vingt-huit dossiers sont inscrits pour cette session  qui se déroulera jusqu’au 30 juillet 2022.
 
« La MINUSCA continuera à soutenir la cour d‘Appel de Bouar dans la préparation de la session ; dans la formation des jurés ainsi que la sécurité pendant les audiences y compris l’escorte des accusés de la prison vers le siège de la cour », a conclu Vladimir Monteiro.
 
Le Porte-parole de la police, le Commissaire Serge N’tolo Minko, a pour sa part démontré que la semaine qui s’achève a été marquée  par plusieurs activités au sein de la composante police de la MINUSCA.
 
Il a expliqué que le 10 juin dernier, les éléments de l’UNPOL de la cellule recrutement ont participé à une réunion du comité technique mixte de recrutement destinée à faire le bilan global de la phase de dépôt des dossiers. 20.346 dossiers au total ont été enregistrés, dont 8.374 dossiers pour la gendarmerie, avec 1.551 dossiers des femmes et 11.972 pour la police dont 4.250 dossiers féminins.
 
« Le 09 juin dernier, l’unité de police constituée du contingent  Rwandais FPU2 a sécurisé l’opération de paiement des 560 bénéficiaires du projet OIM dans le centre-ville de Kaga-Bandoro, Préfecture de la Nana-Gribizi », a rappelé M. Serge N’tolo Minko.
 





Source link

You may also like

Leave a Comment

France Hebdo

“Il faut toujours se réserver le droit de rire le lendemain de ses idées de la veille.”

Newsletter

Subscribe my Newsletter for new blog posts, tips & new photos. Let's stay updated!

France Hebdo @2022 – All Right Reserved. By Rivedin