Home La Une Tour de France 2022 : On s’est glissé dans une caravane publicitaire pour l’étape Dunkerque

Tour de France 2022 : On s’est glissé dans une caravane publicitaire pour l’étape Dunkerque

by admin
0 comment



Chaque année depuis 1930, la procession est aussi attendue que celle des coureurs. Amaigrie pour des raisons commerciales et logistiques évidentes lors des trois premières étapes au Danemark, la caravane publicitaire du Tour de France s’est élancée mardi de Dunkerque pour rejoindre Calais, quelques heures avant le peloton. Et, si l’ambiance était festive tout au long des 171 km du parcours, c’est au prix d’une organisation millimétrée.

A notre arrivée sur les lieux du départ, pas le temps d’admirer les 150 véhicules, représentant une trentaine de marques. Car on nous prévient d’emblée : « Le départ se fera à 11h05 pétantes. Si vous n’êtes pas là, tant pis ! » Un responsable communique avec les conducteurs par oreillette et fait s’élancer tout le monde, le poids commercial d’une marque définissant sa place dans le cortège.

Gérer les stocks de goodies

Sur la route, la fête est totale. Des milliers de personnes agitent les bras, pour espérer recevoir les fameux bobs Cochonou. Notre « char », lui, distribue des tee-shirts : en ce jour de résultats du bac, Krys promeut son « étape en blanc », qui vise à offrir deux heures de soutien scolaire pour chaque tee-shirt blanc porté lors de la journée. La gestion des stocks de goodies est primordiale, car il faut atteindre l’arrivée sans avoir épuisé le millier de tee-shirts que transporte le véhicule. La distribution, comme tout le reste, est parfaitement réglée : on ne distribue pas à l’arrêt pour éviter les attroupements, et on ne le fait pas non plus dans certaines portions du parcours, « privatisées » par d’autres marques.

Et, si la route est évidemment fermée, le cortège est loin d’être en roue libre. Les conducteurs abandonnent le Code de la route classique pour adopter de nouvelles règles, encadrés par des motards de la gendarmerie. Chaque matin, le parcours est étudié avec un « roadbook », un briefing, et les informations de deux motards qui ouvrent le parcours. A 40 km/h en moyenne, la caravane franchit la ligne près d’une heure avant le gagnant du jour Wout Van Aert, à Calais. Mais pas le temps de faire une pause : mercredi, il faudra être prêt à repartir.



Source link

You may also like

Leave a Comment

France Hebdo

“Il faut toujours se réserver le droit de rire le lendemain de ses idées de la veille.”

Newsletter

Subscribe my Newsletter for new blog posts, tips & new photos. Let's stay updated!

France Hebdo @2022 – All Right Reserved. By Rivedin