Home Sport Tour de France : «Je ne me vois pas comme un cannibale», assure Tadej Pogacar

Tour de France : «Je ne me vois pas comme un cannibale», assure Tadej Pogacar

by admin
0 comment


C’est peut-être l’info de la journée de repos sur le Tour de France. A Morzine, le maillot jaune Tadej Pogacar va passer chez le coiffeur. On ne verra peut-être plus ses mèches de cheveux sortir de son casque. Mais on le verra sans doute encore à l’avant de la course, surtout sur les étapes de légende cette semaine dans les Alpes.

Quel est votre programme sur cette journée de repos ?

TADEJ POGACAR. J’ai dormi un peu, pris le petit-dèj’, fait une petite sortie tranquille à vélo d’1h30. C’est agréable, il y a le soleil. Ensuite déjeuner, petite coupe de cheveux, dîner et au lit.

On vous a vu attaquer, gagner deux étapes lors de cette première semaine. Certains vous comparent au Cannibale Eddy Merckx…

Je ne me sens pas comme un cannibale. Mais qui ne veut pas tout gagner ? Dimanche, on a laissé l’échappée devant, j’ai juste sprinté et seul Jonas Vingegaard m’a suivi. J’ai repris trois secondes, je n’allais pas m’en priver. L’équipe aime défendre le maillot jaune, on veut le garder. C’est pour cela qu’on a roulé dimanche. Je l’ai déjà dit, le maillot jaune ne se refuse pas.

De gros cols arrivent, surtout mercredi et jeudi avec l’Alpe d’Huez. Craignez-vous plus Jonas Vingegaard (2e à 39 secondes) sur ces longues montées ?

On verra qui est le plus costaud sur ces grands cols, au Granon et à l’Alpe d’Huez. Mais j’aime ces montées aussi, je me sens très confiant. L’Alpe d’Huez, c’est mythique, c’est une étape de légende, avec ce public. Ce sera très intéressant.

On dit aussi que vous n’aimez pas la chaleur, cela pourrait-il être une menace ?

Wait and see… Personne n’aime rouler 5 heures sous 40 degrés. Mais je ne suis pas si mauvais que ça sous les grosses chaleurs. Je me suis entraîné avant dans ces conditions, il a fait très chaud en Slovénie et lors de mon stage à Livigno en Italie, il a fait 37 degrés. Ça va être une semaine très difficile avec ces chaleurs, il faudra réussir à se rafraîchir, mais ce sera pareil pour tout le monde.



Source link

You may also like

Leave a Comment

France Hebdo

“Il faut toujours se réserver le droit de rire le lendemain de ses idées de la veille.”

Newsletter

Subscribe my Newsletter for new blog posts, tips & new photos. Let's stay updated!

France Hebdo @2022 – All Right Reserved. By Rivedin