Home Monde Traversée de la Manche: Trente-neuf arrestations font tomber un réseau de passeurs

Traversée de la Manche: Trente-neuf arrestations font tomber un réseau de passeurs

by admin
0 comment


Publié

La plus grande opération internationale contre l’immigration illégale a mis au jour une importante organisation criminelle irako-kurde.

Le réseau est soupçonné d’avoir fait passer jusqu’à 10’000 migrants de la France vers le Royaume-Uni.

Le réseau est soupçonné d’avoir fait passer jusqu’à 10’000 migrants de la France vers le Royaume-Uni.

AFP

Un important réseau d’immigration clandestine, organisant des traversées de la Manche par bateaux, a été démantelé lors de la plus grande opération internationale de la sorte menant à 39 arrestations, a-t-on appris mercredi lors d’une conférence de presse à Eurojust. Il s’agit d’une grande organisation criminelle irako-kurde, structurée et de haut niveau, qui avait la mainmise sur le passage de migrants de la France vers le Royaume-Uni par la traversée de la Manche, selon les enquêteurs.

Le réseau est soupçonné d’avoir fait passer jusqu’à 10’000 migrants originaires du Moyen-Orient et d’Afrique de l’Est de la France vers le Royaume-Uni au cours des 12 à 18 derniers mois avec de petites embarcations pneumatiques. «Il s’agit de la plus grande opération internationale jamais menée contre les passeurs de petits bateaux», a déclaré Jean-Philippe Decouffe, directeur exécutif d’Europol, lors d’une conférence de presse à Eurojust.

Les 39 arrestations ont été effectuées lors d’une opération internationale menée conjointement par la France, l’Allemagne, la Belgique, les Pays-Bas et le Royaume-Uni, coordonnée par Europol et Eurojust, toutes deux basées à La Haye.

Matériels saisis

Au cours de plus de 50 perquisitions, 1200 gilets de sauvetages, près de 150 bateaux pneumatiques et 50 moteurs ont été saisis, tout comme plusieurs milliers d’euros en liquidités, des armes et de la drogue, ont précisé les agences. Ces chiffres sont provisoires puisque des perquisitions sont encore en cours. Les suspects facturaient en moyenne 2500 à 3500 euros par migrant, selon la nationalité, générant pas moins de 15 millions d’euros de chiffre d’affaires, selon les estimations d’Europol.

«L’organisation supervisait l’acheminement de personnes de toutes nationalités vers les plages et les traversées maritimes proprement dites», a déclaré lors de cette même conférence de presse Carole Etienne, procureure du tribunal de Lille, dans le nord de la France. «L’opération a permis pour la première fois en France d’identifier» des «donneurs d’ordres» au sein des réseaux, a-t-elle soulevé.

«Un rôle clé»

Plusieurs cadres, des passeurs, des acteurs locaux et la tête du réseau, un homme de 26 ans d’origine irako-kurde, ont été mis en examen et placés en détention provisoire. La tête du réseau «avait un rôle clé dans l’organisation et la logistique, il était très important», a souligné Matt Rivers, directeur régional des investigations de l’Agence nationale contre le crime (NCA) au Royaume-Uni, où l’homme a été arrêté.

En 2021, l’utilisation de petits bateaux est devenue le principal moyen de trafic de migrants de l’UE vers le Royaume-Uni, dépassant le trafic dans des camions, a indiqué Europol. Près de 50’000 migrants en situation irrégulière ont tenté l’année dernière de traverser la Manche dans de petites embarcations, soit trois fois plus que l’année précédente.

Au cours des six premiers mois de 2022, plus de 11’500 migrants en situation irrégulière ont atteint le Royaume-Uni, générant près de 30 millions d’euros de chiffre d’affaires pour les organisations criminelles actives dans cette zone.

(AFP)





Source link

You may also like

Leave a Comment

France Hebdo

“Il faut toujours se réserver le droit de rire le lendemain de ses idées de la veille.”

Newsletter

Subscribe my Newsletter for new blog posts, tips & new photos. Let's stay updated!

France Hebdo @2022 – All Right Reserved. By Rivedin