Home Divers Vente aux enchères: Un rare Stradivarius vendu 15,3 millions de dollars

Vente aux enchères: Un rare Stradivarius vendu 15,3 millions de dollars

by admin
0 comment


Publié

Un violon Stradivarius, ayant appartenu au virtuose russo-américain Toscha Seidel, a tutoyé le record pour un tel instrument lors d’une vente à New York.

Le violon, fabriqué en 1714 par le maître Antonio Stradivari (1644-1737), avait appartenu pendant près de 40 ans au virtuose russo-américain Toscha Seidel (1899-1962).

Le violon, fabriqué en 1714 par le maître Antonio Stradivari (1644-1737), avait appartenu pendant près de 40 ans au virtuose russo-américain Toscha Seidel (1899-1962).

AFP

Un rare exemplaire de violon Stradivarius, le plus réputé du monde, a été vendu jeudi aux enchères à New York pour 15,34 millions de dollars (15,15 millions de francs), juste en dessous du record (15,9 millions de dollars) pour un tel instrument, a annoncé la société spécialisée Tarisio.

Le violon, fabriqué en 1714 par le maître Antonio Stradivari (1644-1737), avait appartenu pendant près de 40 ans au virtuose russo-américain Toscha Seidel (1899-1962), qui en avait joué dans la bande-son du «Magicien d’Oz» (1939), un classique d’Hollywood.

«Seidel était également le professeur d’Albert Einstein. Ce violon s’est donc retrouvé côte à côte avec le grand scientifique mathématicien alors qu’ils jouaient des quatuors dans la maison d’Albert à Princeton, dans le New Jersey», a ajouté vendredi à l’AFP Jason Price, fondateur et directeur de Tarisio, dans les locaux de la société spécialisée dans la vente d’instruments rares.

Record établi en 2011

Toscha Seidel, qui avait émigré aux États-Unis dans les années 30 et Albert Einstein, qui avait fui le régime nazi, avaient participé à un concert à New York en 1933 pour soutenir les scientifiques juifs allemands quittant leur pays. Sur le millier d’instruments fabriqués par le luthier de Crémone, il en demeure aujourd’hui environ 600 répertoriés.

«Beaucoup se trouvent dans des musées, d’autres dans des fondations, ils ne seront pas vendus. Parmi ceux qui ont survécu, il y en a quelques-uns qui sont connus comme les exemples de la période dorée, qui se situe approximativement entre 1710 et 1720. Et ce sont, pour la plupart, ceux qui sont les plus désirés et les plus appréciés», expose Jason Price. Le violon appartenait à la collection Munetsugu au Japon. La maison Tarisio n’a donné aucune indication sur l’acheteur.

Le record lors d’une vente aux enchères remonte à 2011, quand un Stradivarius baptisé «Lady Blunt», pour avoir appartenu à Lady Anne Blunt, petite fille du poète Lord Byron, avait été vendu 15,89 millions de dollars à Londres. En 2014, un autre exemplaire, dont le prix minimum avait été fixé à 45 millions de dollars, n’avait pas trouvé preneur chez Sotheby’s.

(AFP)





Source link

You may also like

Leave a Comment

France Hebdo

“Il faut toujours se réserver le droit de rire le lendemain de ses idées de la veille.”

Newsletter

Subscribe my Newsletter for new blog posts, tips & new photos. Let's stay updated!

France Hebdo @2022 – All Right Reserved. By Rivedin