Home Business Zone euro : l’inflation bat un nouveau record en janvier à 5,1%

Zone euro : l’inflation bat un nouveau record en janvier à 5,1%

by admin
0 comment


Le taux d’inflation dans la zone euro a battu un nouveau record en janvier, à 5,1% sur un an, toujours propulsé par la flambée des prix de l’énergie, selon une première estimation publiée ce mercredi par Eurostat.

Une inflation plus forte que prévue

Jamais l’office européen des statistiques n’avait enregistré un tel chiffre depuis le début de ses estimations en janvier 1997 pour les 19 pays ayant adopté la monnaie unique. En décembre, l’inflation de la zone euro avait déjà battu un record, à 5%.

Non seulement l’indicateur publié mercredi dépasse largement l’objectif de la Banque centrale européenne (BCE) d’une inflation à 2%. Mais il dépasse aussi les prévisions des analystes qui tablaient en moyenne sur un taux annuel de 4,4% le mois dernier.

La flambée des prix du pétrole

L’envolée, constatée depuis des mois, s’explique avant tout par la flambée exceptionnelle des prix du pétrole, du gaz et de l’électricité.

En janvier, les tarifs de l’énergie ont progressé de 28,6% dans la zone euro (contre +25,9% en décembre), représentant le principal moteur de l’inflation, selon Eurostat.

Les prix de l’alimentation, alcool et tabac ont tout de même progressé de 3,6%, plus rapidement que le mois précédent (3,2%). Les services se sont renchéris de 2,4%, comme en décembre.

Des situations variées en fonction des pays

Dans le détail, la situation est différente en fonction des pays.

La Lituanie, l’Estonie, la Slovaquie, la Belgique et la Lettonie font partie des pays qui ont le plus fort taux d’inflation, quand la France, Malte, le Portugal et la Finlande sont ceux qui ont le taux le plus faible.

Un casse-tête pour la banque centrale

Cette inflation pose problème aux ménages modestes qui peinent à boucler les fins de mois mais est aussi un casse-tête pour la Banque centrale européenne.

Tous les regards sont en effet tournés vers l’institution bancaire qui se réunit ce jeudi. Jusqu’ici celle ci n’a pas voulu relever ses taux directeurs, l’antidote typique des banques centrales en cas d’inflation excessive.

Les experts estiment que cette hausse sera temporaire, avec un déclin de l’inflation important attendu à 1,8% en 2023 et 2024.

Les incertitudes liées aux tensions géopolitiques

Mais les tensions géopolitiques autour de l’Ukraine alimentent les pires craintes sur le front économique.

En cas d’invasion de l’Ukraine par les troupes russes, les prix de l’énergie, au lieu de se calmer, reprendraient leur course folle vers le haut.

La Russie est notamment le principal fournisseur de gaz de l’UE.



Source link

You may also like

Leave a Comment

France Hebdo

“Il faut toujours se réserver le droit de rire le lendemain de ses idées de la veille.”

Newsletter

Subscribe my Newsletter for new blog posts, tips & new photos. Let's stay updated!

France Hebdo @2022 – All Right Reserved. By Rivedin